Bail avec 2 noms des 2 personnes vivant dans la location

- - Dernière réponse :  Paris... - 28 oct. 2019 à 15:12
Bonjour, j'habite avec ma mère dans un appartement, le bail est à nos 2 noms, mais elle me rend la vie impossible !!!! C'est elle qui paie le loyer et moi sa fille, je paie l’électricité et le gaz. je viens de commencer un nouveau travail et je n'ai pas de revenus à part le chômage auquel j'arrive en fin de droits..... Peut-elle me mettre dehors ???? Elle me fait du chantage tous les jours en me disant qu'elle va aller à l'agence pour mettre fin à notre location, qu'elle gardera pour faire et qu'il faut que je fasse mes bagages pour partir, si non la prochaine fois que je rentre du boulot elle ne me laissera pas rentrer et mettra mes affaires sur le palier. Je ne sais pas si l'agence peu faire cela comme le bail mon nom y figure aussi.
Merci pour vos réponses.
Cordialement Marie.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
10427
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 novembre 2019
2234
1
Merci
Bonjour,

Ne vous en faites pas, personne ne peut rompre le bail à votre place !
Celui qui souhaite éventuellement partir peut donner son congé, mais l'autre locataire ne peut pas le faire pour lui...
Tant que vous ne signalez pas au bailleur votre intention de partir, vous pouvez rester dans votre logement.
Si votre mère n'est pas satisfaite, c'est à elle de donner son préavis et de quitter les lieux !

Cdt

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25549 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de gt.55
0
Merci
Bonjour,

Vos deux Noms sont sur le même contrat de bail ce qui veut dire que chacune est locataire et doit participer pour moitié au loyer mensuel et les charges communes. Dès votre premier salaire perçu, votre Mère peut vous demander une participation plus forte sans pour autant avoir le droit de vous mettre dehors.

Cordialement.
Commenter la réponse de Paris...
Dossier à la une