Prélèvement abusif

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 30 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
30 septembre 2019
- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 30 sept. 2019 à 23:07
Bonjour,

Suite à une vérification de mes prélèvements, j’ai eu la mauvaise surprise de constater que mon assurance habitation dont le prestataire est eurofil/aviva avait triplé depuis 2012 suite à la fin d’un partenariat avec ma banque le groupe crédit du nord banque Rhône-Alpes. En effet après consultation de leur site pour un bien tel que le mien à savoir: locataire d’un appartement 40m2 T2 3ème étage dans un immeuble datant entre 1960-1990 avec une valeur des biens intérieur de moins de 20000€. Selon le devis et confirmé par une opératrice au téléphone le montant de la mensualité est de 10,09€ soit 121€ par an. Hors actuellement et donc depuis 2012-2013 et pour préciser étant client depuis 15ans chez eux sans sinistres et toujours dans le même appartement je suis prélevé de 33,70€ par mois soit 399€ par an et ceux depuis 6 ans environ. L’opératrice eurofil reconnaît la faute et ne peut justifier ce tarif. Il m’ont alors proposé un nouveau contrat au tarif proposé sur leur site de 10,09€ et après entretien avec une responsable 2 mois offerts. J’ai donc refusé de signer un nouveau contrat de peur de rendre caduc l’ancien et de ne plus pouvoir me retourner contre eux afin d’être remboursé des sommes qu’ils ont perçu en trop. Ma question est donc là suivante comment puis-je me faire rembourser et quels sont mes recours juridique ?
En vous remerciant par avance pour l’intérêt porté à ma situation,

Bien cordialement,
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonsoir,

C'est possible que vous ayez un (très) vieux contrat et suite aux hausses annuelles, vous arrivez à un tel tarif.

Quel est le montant initial du contrat?

Malheureusement je pense que vous ne pourrez rien faire, car il vous était possible de résilier chaque année lorsque vous receviez votre échéancier.
L'assurance étant dans son droit de pratiquer les tarifs qu'elle souhaite, je ne vois pas sur quel motif vous pourriez l'attaquer...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Dossier à la une