Le médiateur ne répond pas...

-
Bonjour

J'ai fait, dans les règles, une réclamation auprès du médiateur de la Banque postale mais je n'ai pas eu de réponse après 90 jours. Une association de consommateur m'a conseillé de faire, par lettre recommandée, une lettre de relance reprenant l'ensemble du problème. A nouveau 90 jours, viennent de s'écouler et je n'ai toujours pas de réponse.
Quels sont mes recours ? Merci
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour,
Sans aucune réponse il vous faudra passer par une voie judiciaire.
Dans le cas présent si j'entame une action judiciaire je suis sûre de gagner car la Banque postale a réouvert sans mon accord un compte courant qu'elle avait clôturé sans me prévenir pour un solde débiteur de 4,41€ et c'est quand j'ai déposé un chèque de 1600€ que j'ai appris que mon compte avait été clôturé.
La Banque postale avait été désavouée par le précédent médiateur qui me laissait le choix de réouvrir ou ne pas réouvrir ce compte sur ma demande.
La Banque postale a réouvert ce compte sans me prévenir, sans mon accord, et en multipliant les agios (à partir le la somme de 4,41€).
Seule une mise en demeure de ma part a permis la clôture immédiate de ce compte sans aucun frais.
L'ouverture ou la réouverture d'un compte sans l'accord, la signature d'un contrat est un grave manquement dans lequel la Banque postale n'a pas respecté aucune des règles de droit.
J'ai perdu du temps, de l'argent (multiples lettres recommandées), j'ai été trompée, j'ai mis du temps à trouver une solution cela justifie une compensation.
Je pense que le médiateur ne répond pas à cause de la mise en place par la Banque postale de ce "contrat unilatéral" qui est une faute grave.
Je n'ai pas les moyens d'engager une procédure et, de plus, je sais que la Banque postale utilisera toutes les manoeuvres de diversions et quand elle sera condamnée j'aurais encore beaucoup de mal à faire exécuter le jugement.
Je souhaite envisager tous les moyens que je pourrais utiliser pour obtenir satisfaction.
Je vais saisir la Commission d'évaluation et de contrôle de la médiation de la consommation DGCCRF.
Commenter la réponse de Pierre22
Dossier à la une