Voiture vendue cessions faite reçu pv acheteur qui n'a pas fait le necessaire

- - Dernière réponse : arbaol
Messages postés
24
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2019
- 4 sept. 2019 à 18:41
Bonjour,
J'ai vendu ma voiture en février 2019.
J'ai fait la cession en ligne qui n'a visiblement pas marché car 1er pv en avril puis 2 autres fin avril. Tous contestés
J'ai payé un "rapide carte grise" pour qu'il REfasse la cession.
Je suis allé à la gendarmerie qui m'ont dit que j'avais fait le necessaire.
Aujourd'hui malgrè les contestations, les preuves de cession. Je recois à nouveau le premier pv me disant que le véhicule est officiellement à mon nom et que l'adresse de l'acheteur est mauvaise et que JE suis redevable de cette amende.
Evidemment acheteur injoignable (faux numéro). fausse adresse. "rapide carte grise" injiognable également.
Aujourd'hui je ne parviens pas à RE RE faire la cession car "véhicule immobilisé" je ne sais où.
QUE FAIRE????????? De nouveau gendarmerie? Payer les amendes? Prefecture qui ne recoit pas d'appel ni de visite concernant les immatriculations et permis de conduire.
Merci de vos réponses je n'ai pas trouvé de cas similiaire dans le forum je suis complètement bloqué car la cession a bien été faite mais n'apparait pas dans leur service l'acheteur est injoignable les contestations n'y font rien j'ai peur des prochaines amendes......
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
24
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2019
2
0
Merci
Bjr luciole

le véhicule est officiellement à mon nom et que l'adresse de l'acheteur est mauvaise et que JE suis redevable de cette amende.

Effectivement vous avez enregistré une personne avec une fausse identité, une adresse fausse aussi donc votre négligence vous la payez très cher.
La vérification du SIV a permis de découvrir la supercherie.
Votre cession n'a aucune valeur il aurait été préférable avant de laisser partir votre interlocuteur à enregistrer immédiatement (en présence de cet acheteur) cette cession là il aurait été encore temps à réagir.

On ne le dira pas assez il faut vérifier l'identité l'adresse de votre interlocuteur avant de vendre votre véhicule.
Plusieurs manières afin de vérifier l'identité soi en demandant le nom de la banque de votre acheteur, pour le domicile un justificatif genre facture EDF ou autre, copie de la CI et du permis de conduire permet de déjouer la plupart des fraudes.
Quelques jours avant la vente demander la copie du chèque de banque et de se renseigner auprès de votre banque ou du siège du chèque émetteur.

Cdt
Commenter la réponse de arbaol
Messages postés
24
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2019
2
0
Merci
Bsr luciole

En fait vous avez été abusé par un individu probablement rompu à ce genre de vente par usage de fausse identité.
Il s'agit à présent de faire certaines démarches et surtout déposer une plainte pour faux et usage de faux.
Les FDO en principe mais ils vous éconduirons certainement sauf si vous expliquez que le dépôt de plainte suivi d'une enquête pourrait déboucher sur l'identification de ce malfaisant.

Sinon plainte auprès du Procureur de la République avec tous les détails sur cette affaire.
Il est vraisemblable que ce type est déjà recherché pour différentes malversations ainsi une chance de le voir interpeller.

A partir de cette enquête voir avec l’administration (Ministère de l'Intérieur) à trouver une solution à votre situation à savoir une prise en compte d'exonération des titres de verbalisations et voir à bloquer la situation auprès du SIV.
A vous de vous battre avec détermination en suivant ces quelques conseils.

Cdt
Commenter la réponse de arbaol
Dossier à la une