Licencié pour inaptitude à tout poste

- - Dernière réponse :  nenuphar - 2 sept. 2019 à 22:10
Bonjour,

L'employeur n'est pas tenu de me licencier, de me payer après le 1er mois, qui a suivi la visite de reprise. Mais à quel moment il sera obligé de procéder à mon licenciement d'origine professionnelle.
Les indemnités coûtent chères à l'entreprise mais je n'i suis pour rien.
Il peut me garder comme ça jusqu'à ma retraite (encore 13 ans)
Merci encore pour votre réponse
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonsoir,

Votre employeur a un mois à compter de l'avis d'inaptitude pour procéder au reclassement ou au licenciement.
Passé ce délai il doit faire une reprise de votre salaire antérieur et cela tant que vous n' êtes ni reclassés ni licenciés.
Vous aurez peut être d'autres avis mais si votre employeur répond bien à son obligation de reprise de salaire, il ne me semble pas que cela soit limité dans le temps ...

Cordialement
Bonsoir le délai de 1 mois pour licenciement pour inaptitude sans reclassement cour à partir de la date à laquelle le médecin nous déclare inapte ou à la date ou l inaptitude est signifiée à l employeur ?
Merci
> Netnet -
1 mois pour reclasser ou licencier à compter de l'examen médical de reprise du travail
hoquei44
Messages postés
10510
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
3887 -
Bonjour,

Ce délai d'un mois est une légende tenace !
En réalité, il n'existe aucun délai pour reclasser un salarié inapte. Il est parfaitement autorisé que la procédure dure 2 mois, 3 mois, et même plus.

CB
> hoquei44
Messages postés
10510
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
-
Bonsoir,

Tout à fait d'accord c'est bien pour cela que je précise : Votre employeur a un mois à compter de l'avis d'inaptitude pour procéder au reclassement ou au licenciement.
Passé ce délai il doit faire une reprise de votre salaire antérieur et cela tant que vous n' êtes ni reclassés ni licenciés.
Vous aurez peut être d'autres avis mais si votre employeur répond bien à son obligation de reprise de salaire, il ne me semble pas que cela soit limité dans le temps ...

Cordialement
Commenter la réponse de nenuphar
Dossier à la une