Article L. 1132-1 du Code du travai.5 févr. 2017

- - Dernière réponse :  Gabin - 30 août 2019 à 14:25
Bonjour,

Je travaille depuis 3 ans dans une entreprise à Paris et j'ai un salaire plus que modeste.

Mes collègues ont un intitulé de poste d'attaché de direction et de l'ancienneté, leur salaire est donc plus élevé que le mien.

Elles ont changé de poste, et le directeur a décidé d'embaucher une personne pour remplacer l'une d'entre elles. Mais à mon retour de congés, je m'aperçois qu'elle touchera 250 € /mois de plus que moi pour le même travail.

J'ai donc rédigé un courrier il y a 2 semaines pour demander que mon salaire soit au moins égal à celui proposé à la nouvelle recrue. Je n'ai à ce jour aucune réponse et j'envisage de remettre ce courrier en mains propres.

Cette société est en pleine réorganisation : nombreux ont démissionné (poussés par la direction et les inégalités flagrantes entre employés exécutant les mêmes tâches, entre autre), d'autres sont en arrêt maladie.

Leur inaction, et leur silence à mon égard me pousse à penser qu'ils attendent que je me lasse et que je démissionne. C'est bien sûr ce que je ferais si j'avais trouvé ailleurs, mais ce n'est pas le cas.

Hors mis la médecine du travail, qui je pourrais contacter pour me sortir de cette impasse et avoir gain de cause.
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
7444
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
923
0
Merci
quel rapport avec l'article du code du travail ?
Commenter la réponse de Any--Ly
Messages postés
1782
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 septembre 2019
818
0
Merci
Bonjour,

Quelle preuve avez-vous que la différence de salaire entre vous et le nouvel embauché résulte d'une discrimination ?

Peut être que la personne nouvellement embauchée dispose de meilleures qualifications, à mieux négocié son salaire ou tout autre raison ne rentrant pas dans de la discrimination.
Commenter la réponse de AN.Banker
0
Merci
Je n'ai absolument rien contre cette personne qui n'a d'ailleurs effectué qu'1/2 journée.
J'ai lu son CV et la fiche de poste.
Peut-être que j'aurais dû rester inactive pendant 5 ans, comme cette personne pour être embauchée.
Dans la société où je travaille les salaires ne se négocient pas, hors mis pour les cadres et les postes dits stratégiques.
C'est une pratique courante et répandue : lors d'une réorganisation, on fait du tri et on fait du copinage. Mais comment le prouver, la 1/2 d'une équipe qui part en à peine 1 an et des arrêts maladie qui se succèdent.
Si la loi "à travail égal, salaire égal" ne s'applique pas systématiquement, à quoi sert-elle ?
Commenter la réponse de Gabin
Dossier à la une