Puis - je m'opposer à la vente d'un terrain communal ?

- - Dernière réponse : Josh Randall
Messages postés
20730
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
- 28 août 2019 à 23:02
Bonjour,
Mes voisins se sont "approprié" un terrain communal dans mon village en l'entourant de bacs à fleurs. Ils viennent de demander à la mairie la possibilité d'acquérir ce terrain. La mairie organise prochainement une réunion avec les riverains pour évoquer cette possibilité. S'agissant de l'une des rares places de stationnement possible dans le village, je ne souhaite pas que cette vente ait lieu : puis - je m'y opposer ?
Je vous remercie pour vos réponses
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
74526
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 septembre 2019
7295
1
Merci
" en l'entourant de bacs à fleurs. " : action illégale à la base, puisqu'il est interdit à un particulier de déposer des objets sur la voie publique de sorte à entraver la circulation publique.
Le maire aurait déjà du/doit sévir pour empêcher cela.

Puis, pour vendre une partie du domaine public, la commune devra passer d'abord par la procédure de déclassement de voirie, comportant une enquête publique, lors de laquelle vous et d'autres pourrez émettre vos avis.
http://www.creuse.gouv.fr/content/download/4892/35243/file/Guide_Classement_declassement_VC.pdf

--

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24584 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

il mentionne un terrain communal et non une voirie communale .

Donc si c’est un terrain communal , la commune peu faire ce quel en veux.
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
5333
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
1712
1
Merci
Bonjour
Un terrain communal signifie qu'il s'agit d'un terrain appartenant à la commune. Mais cela n'indique pas s'il appartient au domaine public ou au domaine privé.Nuance importante.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24584 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
74526
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 septembre 2019
7295
1
Merci
" s'il appartient au domaine public ou au domaine privé. " : certes, certes.
L'alternative n'est pas contestable et si c'est du domaine privé de la commune, en effet, celle-ci peut vendre sans aucune procédure particulière, à qui elle veut, au prix qu'elle veut, sans que personne n'ait à y redire.


MAIS ...

... "s'agissant de l'une des rares places de stationnement possible dans le village" met le doute : les usagers se gareraient donc sur une parcelle privée ?

--

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24584 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Ulpien1
Messages postés
5333
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
1712 -
Ce ne serait un exemple rarissime en zone rurale.
BmV
Messages postés
74526
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 septembre 2019
7295 > Ulpien1
Messages postés
5333
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
-
?

Il existerait donc un droit spécifique pour les zone rurales en matière de domanialité qui permettrait à certains de garer leur véhicule sur le terrain d'autrui ?

Et quoi qu'il en soit, l'argument disant que ce terrain privé constitue une place de stationnement ne peut avoir aucun poids légal quant à sa destination future, tout au plus peut-il être évoqué de manière informelle.

Cela étant, s'il est à ce jour entouré de pots de fleurs, il devrait ne pas être accessible depuis un certain temps.... Et si demain le propriétaire le clôture, ce qui est son droit, ....
Commenter la réponse de BmV
0
Merci
Ce terrain appartient au domaine public : il s'agit d'une petite place accolée à un puits, lui aussi communal.
maylin27
Messages postés
25573
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 septembre 2019
6778 -
bonjour
Ce terrain appartient au domaine public
pas obligatoirement !!!!

Le CG3P donne une définition a contrario du domaine privé des personnes publiques, à savoir que les biens n’appartenant pas au domaine public relèvent du domaine privé (article L. 2211-1 du CG3P).

De plus, quatre catégories de biens relèvent désormais de ce domaine par détermination de la loi : les réserves foncières, les biens immobiliers à usage de bureau qui ne forment pas un bien indivisible avec ceux relevant du domaine public, les chemins ruraux, et les bois et forêts soumis au régime forestier.

Utilisation du domaine privé
Les biens relevant du domaine privé communal sont gérés en application des règles du droit privé.

L’article L. 2241-1 du CGCT indique que “ le conseil municipal délibère sur la gestion des biens et les opérations immobilières effectuées par la commune. [...] ”.

L’article L. 2122-21 du CGCT précise que le maire est chargé d’exécuter les décisions du conseil municipal, notamment en matière de conservation et d’administration des propriétés de la commune et de passation des baux.

https://www.collectivites-locales.gouv.fr/biens-relevant-domaine-public-biens-relevant-domaine-prive#__RefHeading__150_2009819059

Cordialement
Commenter la réponse de biencommun
Messages postés
20730
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
3473
0
Merci
Bonjour

"La constitution d’une réserve foncière correspond à l’acquisition progressive de terrains ou de bâtiments, dans l’intérêt général, au moyen ou non de prérogatives de puissance publique, afin
d’anticiper des actions ou opérations d’aménagement tel que défini à l’article L.300-1 du Code de l’urbanisme"

Source: http://outil2amenagement.cerema.fr/IMG/pdf/C-Guide-action-fonciere_reserves_foncieres_cle7bd1ec.pdf

"Les actions ou opérations d'aménagement ont pour objets de mettre en oeuvre un projet urbain, une politique locale de l'habitat, d'organiser le maintien, l'extension ou l'accueil des activités économiques, de favoriser le développement des loisirs et du tourisme, de réaliser des équipements collectifs ou des locaux de recherche ou d'enseignement supérieur, de lutter contre l'insalubrité et l'habitat indigne ou dangereux, de permettre le renouvellement urbain, de sauvegarder ou de mettre en valeur le patrimoine bâti ou non bâti et les espaces naturels."
Source: article L300-1 du Code de l'urbanisme

Je pense qu'en ce qui concerne la réserve foncière on est hors sujet...
Commenter la réponse de Josh Randall
Dossier à la une