Accusation de détournements d'heures de travail

- - Dernière réponse : tania57
Messages postés
30970
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 juillet 2019
- 7 juil. 2019 à 16:52
Bonjour,

Depuis 2 ans, je suis dans la même entreprise, un commerce. Au fur et à mesure du temps qui passe, je me suis rendu compte de la gestion hasardeuse (fournisseurs presque jamais payé dans les temps quand ils sont payés, obliger de demander une date pour avoir un salaire versé à une date fixe, beaucoup de mensonges aux clients, autres associés et nous même, les employés).
A mon embauche, ils m'ont proposé un planning, suite à de nombreuses relances de ma part car la date d'ouverture approchait et je n'avais toujours aucune info (ils ont prétexté être débutant et ne pas s'être rendu compte, ce que j'ai naïvement cru le projet étant très enthousiasmant). Avec ce planning, je bénéficiais d'un crédit d'heure (6h) qui devait servir aux réunions en dehors des horaires de travail (une par semaine prévue, presque jamais effectuée) ainsi qu'à assister aux soirées organisées par le commerce. J'ai commis l'erreur de croire qu'on me disait la vérité à savoir, que je ne devais pas m'inquiéter de ne pas pouvoir rattraper toutes les heures chaque mois car ce n'était pas ça qui comptait mais l'implication au quotidien. C'est ce qu'ils ont indiqué à chaque fois que je disais que je n'étais pas à l'aise avec cette façon de faire. D'autant plus que mon planning ainsi que les horaires d'ouvertures ont dû être changé à peu près 5 ou 6 fois depuis mon embauche, le tout modifiant à chaque fois ce crédit d'heures. J'ai rattrapé ce que j'ai pu, le temps que j'ai pu...
Aujourd'hui, on me reproche d'avoir détourner des heures et d'avoir été payé pour des heures dues. Toutes les belles paroles ont été annulée parce que j'ai expliqué que je ne pouvais pas venir sur mon jour de repos (prévenu 3 jours avant) les remplacer parce que j'avais des rdv médicaux de prévus. Pour eux, je devais venir car ce jour de repos n'était qu'un "arrangement". Je me retrouve donc à devoir rattraper toutes les heures qui n'ont fait qu'augmenter avec des les changements d'horaires de la boutique qui réduisait encore plus la possibilité de faire 35h/semaine, et de planning dont je n'étais pas responsable.
J'ai bien conscience que j'ai fait preuve de naïveté, on ne m'y reprendra plus et j'ai pu faire en sorte d'avoir un planning à 35h dès le mois d'aout afin de ne plus devoir d'heures en plus, ayant compris que ça leur donnait une emprise sur moi et qu'ils ne sont pas digne de confiance sur ce qui est annoncé (je suis par exemple augmenté depuis janvier mais par prime exceptionnelle, je devais passer responsable adjoint dans le même temps, j'ai appris lors d'une réunion très récemment que je ne l'avais été que en remplacement d'un associé parti en burn out..). Y'a-t-il néanmoins quelque chose que je puisse faire ou dois-je rattraper ces heures sans sourciller sachant que j'en ai pour des mois et des mois puisque l'amplitude de la boutique n'est que de 37.5h/semaine? De même, si je n'ai pas un regard exact et précis sur la gestion je doute de la longévité à long terme de la boutique...
Merci d'avance de vos réponses,
J
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
30970
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 juillet 2019
4783
1
Merci
Bonjour
Mais vous n'avez rien à rattraper c'est à l'employeur a vous assurer 35 h par semaine s'il ne le fait pas tant pis pour lui

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24121 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de tania57
Dossier à la une