Urgence QQ heures = 2 jours de forfait journalier

- - Dernière réponse :  GENIA - 2 juil. 2019 à 01:36
Bonjour,
Victime d'un accident de circulation, en tant que pièton.
Les pompiers appelés par des passants qui me croyaient morte, car inanimée sur le sol, couverte de sang.
J'ai repris connaissance dès le début du transport et j'ai demandé où ils me menaient. Il s'agissait d'un hôpital éloigné, alors qu'il y en avait très proche et en plus dans ma zone d'habitation.
Ils ont refusé prétectant certaines normes ou quotas.
Je passerai la nuit sur un brancard à roulettes, aux urgences où l'on me fera multiples soins.
J'avais les 2 os du bras droit de cassés. L'interne qui s'occupa de mon cas avait dû refaire multiples fois un plâtre et les infirmières présentes se tordaient de rire sur le peu de dextérité manuelle du monsieur (il y avait des résidus partout sur moi et sur le matériel adjacent).
Au petit matin, celui-ci pensa que mon cas était trop grave pour se contenter d'un tel traitement et m'annonça que je devrai subir une opération. On me transporta dans une autre zone, mais où exerçait toujours le même individus.
Etant partie sans portable ni papiers, il m'était impossible de prévenir quiconque de mon absence et je décidais de partir, envers et contre tout, car cet interne prétendais qu'il ne savait quand il pourrait effectuer cette opération, étant facilement dérangé par d'éventuelles urgences.
Donc, après de multiples explications dans les couloirs, je mis les voiles, par les transports en commun, même avec une seule main utilisable.
Je reviendrai ensuite pour régulariser les frais pris en charge par la SS (j'ai un taux 100% pour invalidité).
Ma surprise a été ensuite de recevoir une facture me réclamant 2 jours de forfait journalier (44 €), alors que je n'ai jamais utilisé ce service dit "d’hôtellerie".
Sur le motif de sortie, il y a marqué : EVASION !!!!!!!!!!!
Ce qui est exact................c'est pire que dans une prison, parfois.
Je compte, à nouveau contester cette pratique abusive, même si celui qui a pondu une loi aussi ridicule ne devait pas être vraiment à jeun lors de de la rédaction.
Car d'un côté : on ne facture qu'un forfait journalier pour toute hospitalisation supérieure à 24 heures, mais si par malheur vous arrivez avant minuit et en sortez après, c'est 2 forfaits !!!
J'aimerais savoir si des personnes se sont rendues aux urgences dans ces horaires (même en ne restant que très peu de temps) et on été contrainte à payer 2 forfaits journaliers.
La devise des hôpitaux est-elle : moins vous resterez de temps, et plus vous devrez payer ????
Et puis ce qui est étrange aussi : Accident du travail = gratuit, autres accidents = payant ! Quelle discrimination.
Un accident = non prévisible......alors il est inadmissible de s'acharner ainsi sur une victime.
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour

Après avoir mis de côté vos états d'âme qui ne regardent que vous, sur le plan factuel, je ne vois rien d'anormal. Je vous engage à payer pour éviter une saisie sur votre compte par le trésor public qui occasionnera des frais supplémentaires. Vous recevrez une facture acquittée que vous adresserez ensuite à votre CPAM ainsi qu'à votre mutuelle pour être remboursé.

Bonne journée
Ah, j'oubliais, sur la voie publique il est plus que recommandé d'avoir sur soi sa carte d'identité sa carte vitale et éventuellement sa carte de mutuelle. Ça peut toujours servir en cas d'accident, par définition imprévisible. Dans votre cas, ça vous aurait évité de faire l'avance des frais.
Monsieur Xler42, vous devriez éviter de répondre à des messages que vous n'avez ni lu ni compris.
> GENIA -
Bonsoir,

J'ai tout lu et parfaitement compris, je ne vous permet pas d'en douter.

Au fait, pourquoi monsieur ?

Bonne soirée.
Et moi je ne vous permets de venir vous introduire dans les messages uniquement pour perturber les conversations, en racontant n'importe quoi, alors que vous n'avez rien à y voir.

J'ai relaté une expérience vécue - qui pourrait l'être par quiconque - en y dénonçant les incohérences et anomalies rencontrées, afin d'échanger avec d'autres personnes sur le sujet.

Je voudrais savoir si quelqu'un serait allé aux urgences peu avant minuit (exemple un bébé présentant des symptômes très inquiétants) et après consultations et soins sur place, est retourné chez lui, peu de temps après (sans jamais occuper de chambre ou consommation de nourriture) : lui a-t-on facturé, à sa seule charge, 2 forfaits journaliers (non remboursables par la SS) ?
Commenter la réponse de Xler42
Dossier à la une