Aide au retour dans pays

- - Dernière réponse :  Ben - 28 mai 2019 à 08:32
Bonjour, je voulais rentrer dans mon pays d'origine mes je voulais savoir combien je peux touche pars ofii je suis congé brazzaville
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour

Pour une aide au retour des ressortissants dans leur pays tiers, et non dispensés de visa comme le Congo (Brazzaville) l'aide est de 650 euros pour un adulte.
Il faut être en situation irrégulière en France (depuis 6 mois), ou engagé dans une procédure de demande d’asile (que je ne souhaite pas poursuivre ou qui a été refusée) ou reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF).

Voir le site
http://www.retourvolontaire.fr/

L'aide au retour est versée par l'Office français de l'immigration et de l'intégration.
L'aide au retour peut comprendre :
1° Une aide administrative et matérielle à la préparation du voyage vers le pays de retour ;
2° Une prise en charge des frais de transport depuis le lieu de départ en France jusqu'à l'arrivée dans le pays de retour incluant le transport de bagages dans des limites fixées selon les pays de retour par le directeur général de l'Office ;
3° Une allocation forfaitaire dont le montant, déterminé conformément au tableau n° 1 figurant en annexe du présent arrêté, est versé au ressortissant étranger en une seule fois, au moment du départ ;
4° A titre exceptionnel, une allocation forfaitaire complémentaire de 150 euros lorsque le demandeur dispose d'un document de voyage ou se charge de son obtention.

Le directeur général de l'Office français de l'immigration et de l'intégration peut décider, à titre exceptionnel, après demande du préfet de département compétent et information du directeur général des étrangers en France, dans le cadre d'opérations ponctuelles d'incitation au retour, d'accorder un montant majoré de l'allocation forfaitaire prévue au 3° du présent article, pour les ressortissants d'une ou plusieurs nationalités ou pour des catégories définies en fonction de leur situation administrative, sans que cette majoration puisse excéder un plafond de 1 200 euros.

Le demandeur doit justifier qu'il réside en France depuis au moins six mois consécutifs, sauf circonstances exceptionnelles.
Nul ne peut bénéficier plus d'une fois de l'aide prévue au présent article.
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/4/27/INTV1809081A/jo/texte

Cdt

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21397 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Ben
Dossier à la une