Don familial

- - Dernière réponse :  EOL48 - 21 mai 2019 à 15:13
Bonjour,
En 2016, j'ai effectué un don familial de 31865 € à ma fille unique qui l'a déclaré à l'aide du formulaire cerfa 2735 dans la rubrique : dispositif spécifique ( dons de sommes d'argent exonérés ).

Mariée sous le régime de la communauté, elle a utilisé cette somme pour l'achat d'un appartement en faisant mentionner dans l'acte notarié la clause de remploi.

Dans le cas où je viendrais à décéder dans un délai inférieur à 15 ans suivant la donation, est ce que ce don doit être rapporté et réévalué au jour du décès à l'actif pour le calcul des droits de succession.

Avec tous mes remerciements.
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
30219
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
9860
1
Merci
est ce que ce don doit être rapporté
Dans le domaine de la fiscalité, les donations de quelque nature que ce soit, sont rapportées à la succession du donateur pour le montant donné.

Ce principe de la réévaluation que vous énoncez s'applique dans le domaine "civil" .
Afin que les autres héritiers ne soient pas lésés le bien donné doit être rapporté selon sa valeur au jour du rapport à la succession. .

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21357 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de condorcet
Messages postés
5710
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
1524
1
Merci
Dans le cas où je viendrais à décéder dans un délai inférieur à 15 ans suivant la donation, est ce que ce don doit être rapporté et réévalué au jour du décès à l'actif pour le calcul des droits de succession.
Pour le calcul des droits de succession, il ne sera pas tenu compte de ce don familial au sens de l'article 790G du CGI. L'abattement de 100 000 € ne sera pas impacté par cette donation quel que soit le délai entre ce don et votre décès.
Il en va différemment au plan civil.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21357 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Gayomi
Messages postés
30219
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
9860
1
Merci
Qu'en pensez-vous?
GAYOMI a raison.
Nous détenons la même documentation fiscale.

Faudrait-il de votre part un exposé exact de la situation.
-(extrait)
-Mémento fiscal Francis LEFEBVRE-
n°69175
Les dons de sommes d'argent exonérés n'ont pas à être fiscalement rapportés lors d'une nouvelle donation ou d'une succession entre les mêmes personnes.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21357 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Bonjour,
Tout d'abord merci pour votre réponse.

J'avais cru comprendre que pour le calcul des droits de succession on ne tenait pas compte des dons familiaux de sommes d'argent ( 31865€ ) exonérés de droit de donation, même lorsqu'ils datent de moins de 15 ans s'ils ont été déclarés.
Gayomi me répond dans ce sens en évoquant l'article 790 G du CGI.

Qu'en pensez-vous?
Bien cordialement.
Commenter la réponse de EOL48
Dossier à la une