Récidive stupéfiant au volant pendant Heures de travaille

- - Dernière réponse :  Pikosito - 15 mai 2019 à 15:41
Bonjour,

J’aimerai savoir à quoi m’attendre je m’explique , je me suis fait contrôler positif pour la deuxième fois (3 ans après) pour stupéfiant au volant , la première fois j’avais écoper de 3 mois de suspension et 250€ de stage sans perte de point ( change ) cela avais étais une composition penal donc pas de jugement , je tient à préciser que j’ai un gros passif avec la justice en 2015 je me suis fait incarcérer pour des délits hors routier je n’es toujours pas étais juger pour cette affaire cela n’étais qu’un mandat de dépôt 1 ans après ma libération j’ai étais juger pour des affaires annexes qui n’avais pas étais inclus dans le premier dossier résultat 3 mois de sursis , ensuite 1 ans plus tard juger pour baguarre 6 mois de sursis et 2 ans de mise à l’épreuve.
Depuis j’ai changer de ville et je me suis tuer uniquement au travaille (chauffeur/livreur) énormément d’heure et des charges excrément lourde beaucoup de livraison de meuble vive cdiscount et Amazon résultat le dos en miette j’ai recommencer à fumer hors boulot je me fait arrêter le matin à la sortie du depot après avoir chargé le camion que j’ai bien transpirée ???? test salivaire positif donc rebelote la procédure et là je suis convoquer et non pour une composition penal mais pour une CRPC ce qui me semble plus grave qu’une composition penal donc j’ai compris que si je n’accepte pas le deal j’ai la convocation en correctionnel le même jour je me demande si quelqu’un a vécu la situation que risque ton de me proposer

Prison avec sursis ou prison ferme ou zéro prison du tout ?
Annulation du permis ou suspension ?


Je remercie d’avance
Vos réponse j’avoue sa m’aidera peut être a dormir
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
18355
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 mai 2019
4715
0
Merci
Impossible de s'avancer, ce sera le juge qui décidera.
Mais effectivement prison et annulation avec interdiction de le repasser sont envisageables.
Et le licenciement est garanti (sachant que le meilleur moyen d'éviter la prison est d'avoir un emploi fixe).

Ce serai malheureux de rentrer à nouveau en prison après tout les efforts de réinsertion que j’ai fait preuve et de la prison je risque pas de payer d’amende il ne peuvent même pas saisir le véhicule cars il n’était pas à mon nom depuis le temps j’ai la net sensation qu’il prenne plus en compte l’aspect financier que le carcéral.
dna.factory
Messages postés
18355
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 mai 2019
4715 -
tout les efforts de réinsertion
Conduire sous l'effet de stupéfiant, ça ne compte PAS comme un effort de réinsertion.
Je pense qu’il est toujours plus facile de juger que de faire par de compréhension.
Je suis fier de ce que j’ai pu accomplir depuis ma réinsertion si pour vous un joint et synonyme de crime espérons que la justice n’ai pas la même haine que vous.
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une