Achat suite au droit de préemption

- - Dernière réponse : Ulpien1
Messages postés
4106
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2019
- 3 mai 2019 à 10:47
Bonjour,
je suis locataire d un appartement depuis 10ans et donc seule sur le bail.
j ai recu un congés pour vente et utilisé mon droit de préemption.
je devais signer mon compromis de vente, or la vente m est refusée car mon ami apparait avec moi sur le plan de financement...
le notaire me dit que je dois acheter le logement seule uniquement et me demande un courrier notifiant que je me retracte.
L’adil me certifie que je peux acheter avec une tierce personne.
que faire?
bien à vous
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
13918
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2019
4954
0
Merci
Bonjour,
Prenez votre propre notaire. Vous avez le droit de préemption et il vous le confirmera.
Et dans ce cas, il n'y a pas de compromis. Directement l'acte authentique.
Commenter la réponse de anemonedemer
Messages postés
25107
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2019
5654
0
Merci
bonsoir,

comme dit, prenez votre propre notaire : et rassurez-vous, ça ne vous coûtera PAS un centime de plus et votre notaire sera plus facilement enclin à défendre vos intérêts.

Et évidemment, le jour de l'acte authentique :
- remboursement par votre bailleur de l'intégralité de votre DG versé il y a 10 ans,
- SI le vendeur le demande, vous devrez rembourser - au prorata - la TF [attention, selon le mode actuel de paiement de la TEOM, à ne pas la rembourser 2 fois],
- et pas d'EDLS.

DG = Dépôt de Garantie
TF = Taxe Foncière
TEOM = Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères
EDLS = État Des Lieux Sortant


cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Commenter la réponse de djivi38
Messages postés
4106
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2019
1210
0
Merci
Bonjour
"Le bailleur n'est pas tenu de notifier le congé au concubin du locataire, si celui-ci n'est pas signataire du bail' (arrêté ministériel du 13/12/2017 ).
Il résulte implicitement de ce texte que ledit concubin n'est pas co-titulaire du bail et qu'il ne dispose donc d'aucun droit sur le logement.
Cela étant, il ne peut pas être partie dans un acte authentique fondé, non pas sur un accord conventionnel des parties, mais sur l'application d'une disposition de la loi - droit de préemption-dont seul le titulaire du bail peut se prévaloir.Le notaire a raison.
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une