Partir loin avec mes enfants

Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2019
- - Dernière réponse :  Mars - 28 avril 2019 à 19:04
Bonjour,
J'ai trois enfants âgés de 1 à 8 ans et je vis actuellement avec leur père dans un logement familiale ou Il est hébergé à titre gracieux.
Nous sommes actuellement en conflit permanent et tout dialogue est définitivement rompu.
Bien que sous le même toit nous cohabitons sans aucune organisation commune et je m'organise seule au quotidien avec mes enfants.
La situation se détériore de jour en jour et les conflits sont de plus en plus violent.
J'ai découvert l'empleur de ses problemes financiers, de toxicomanie et de ses mensonges et ne le supporte plus.
Il est dans l'incapacité de s'assumer seul et rejette sans cesse la faute sur les autres.
Il emprunte de l'argent à tout le monde (peut utiliser ma carte bleu sans mon accord, etc etc ) et plus le temps passe, plus ses projets manques de réalisme et plus il est vindicatif.
Il a reconnus nos trois enfants dont un a l'âge de cinq ans mais n'a jamais participer financièrement financièrement leur éducation prétextant ne pouvoir le faire pour différentes raison qui n'ont pas plus de sens les une que les autres.
Je suis à bout de vivre dans un milieu qui ne me correspond ni à moi ni à ce que je souhaite pour ma famille.
Aujourd'hui je souhaite quitter ce foyer avant que les choses ne se deteriores d'avantage sachant qu'il y est opposé.
A mon arrivé chez lui j'ai du tout meubler, aménagé et aujourd'hui je sais que je ne pourrais partir avec rien.
Il me faut trouver l'énergie pour repartir à zéro avec mes trois enfants...
Aussi, bien qu'au départ souhaitant rester habiter sur le département de la Guadelouppe où je vis depuis 10 ans, où je travail et où j'ai rencontré le père de mes enfants désormais je penses serieusement retourner auprès de ma famille à 8000 km de peur que leur père ne continu à me pourrir l'existence et pour retrouver le soutient familale dont j'avoue avoir besoin en ce moment.
J'ai peur des conséquences de mettre une si grande distance entre les enfants et leur père mais je crains aussi les passages à l'acte de ce dernier qui est de plus en plus désespéré.
Toujours est il que je veux par dessus tout être en total légalité et baliser mon parcour avant de prendre une décision.
Si quelqu'un a été dans une situation similaire quel conseil pourriez vous me donner?
Merci d'avoir pris le temps de me lire...
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
3
Merci
bonjour

quelques soient les torts du père, vous avez le droit de partir puisqu'il n'y a pas de jugement MAIS!!! ne vous faites pas d'illusion, le père saisira le JAF et celui ci verra d'un très mauvais oeil la coupure avec l'autre parent
saisissez le JAF dès maintenant et exposez lui la situation. C'est lui qui décidera les droits les devoirs des deux parties et personne ne sera lésé.
les psys, médecins traitant et autres associations ne sont d'aucune utilité dans le cas présent, le temps presse!
le père est défaillant, c'est cela qu'il faut prouver aux juges. Ce n'est pas vous qu'il faut soigner, c'est lui!!!!!!!!!!!

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 18146 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

MlleZeli
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2019
-
Merci beaucoup de votre réponse, je me retrouve dans vos propos.
Vous me dites qu'il est possible d'écrire au JAF dès a présent afin de lui exposer ma situation et mon souhait de quitter le domicile avec mes enfants?
Si c'est possible cela me rassure d'autant que je crains les passages a l'actes de leur père au moment du départ.
La police est déjà intervenu au domicile suite à un appel de sa famille lors d'une crise ou il était devenu incontrôlable avec pour point de départ mon refus de souscrire un crédit pour lui (parce que financer seule nos enfants et l'entretenir c'est pas suffisant...) mais je n'ai pas porté plainte...
Je n'ai aucunement l'intention de le priver de ses enfants mais je doute que cela soit sa plus grande crainte... il appréhende d'avantage d'avoir à assumer ses devoirs envers eux.
Pourtant connaissant son rapport à la loi et à la réalité, il me semble indispensable que notre organisations et nos responsabilités soit médiatisés par la justice.
Merci encore
oui, vous demandez TOUT DE SUITE un RV au JAF pour lui exposer les faits.
ne perdez pas de temps
Commenter la réponse de Mars
Messages postés
95
Date d'inscription
vendredi 1 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 mai 2019
31
2
Merci
Bonsoir MelleZeli
Vous semblez être dans une situation difficile à gérer . Il vous faut de
l' aide pour faire le point sur vos difficultés : le mari , les enfants , la vie commune .
Une assistante sociale pourra vous guider .
Vous voulez quitter votre "foyer" ... si les difficultés que vous écrivez sont réelles quittez votre " foyer " qui n' en n' est plus un . Oui la cellule familiale est un vrai refuge et si votre mari vous aime et aime ses enfants il fera peut-être des efforts pour vous rejoindre. ....ou pour se calmer

Mais personne ne peut dire , comme ça à distance ce qu'il faut vraiment faire ....
Faites vous aider sur place par des assistantes sociales , psychologues , médecin traitant ... associations ... N 'ayez pas peur de parler à ces professionnels , comme vous l' avez fait sur le forum .Ils trouveront une solution équitable pour tous.
Des enfants peuvent vivre heureux même sans un des deux parents ,( ils sont nombreux) , il suffit d 'amour et d'un endroit accueillant , de la paix , la sérénité . La décision appartient à vous seule mais ce sera plus facile quand vous aurez fait le point avec des professionnels qui vous aideront à y voir plus clair sur les décisions à prendre ..

Courage , vous ne manquez pas d 'énergie
MlleZeli
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2019
-
Merci beaucoup pour votre réponse.
Je n'ai pas précisé que je ne suis pas mariée et ironie du sort, je travail dans le secteur d'aide a la personne (medico-social).
Je parle peu de mes difficultés autour de moi mais les réactions sont unanimes, tous me conseil de fuire au plus vite.
J'ai conscience de mes responsabilités envers mes enfants et de mon devoir de mes protéger en leur offrant un cadre de vie secure toutefois je suis peu au faite des démarches juridiques a entreprendre pour baliser mon parcours.
Le père de mes enfants peut être procédurier, très manipulateur et surtout ne s'embarasse pas de conscience ...
Il a des aînés qui n'ont connu un cadre familiale qu'il m'est inconcevable d'imaginer faire supporter à mes enfants.
Je voudrais être sur de ne pas mettre ma famille en difficulté par méconnaissance des démarches à entreprende.
Merci encore pour le temps pris à me lire.
Commenter la réponse de PATOU3357
Dossier à la une