Propiétaire refuse de procéder à la réparation du chauffe-eau non déclaré [Résolu]

Signaler
-
 Ienbrana -
Bonjour,

Je suis actuellement locataire d'un logement dont l'on m'avait vanter le chauffage et l'eau chaude collective durant la visite et qui se retrouve décrit en tant que tel dans le bail de location.

Malheureusement après une semaine sans eau chaude alors que le chauffage fonctionnait parfaitement et étant le seul résident à avoir ce problème, je contact le propriétaire qui m'informe que je ne suis pas sous eau chaude collective (comme indiqué sur le bail) et qu'il y a un chauffe-eau individuel caché dans les combles du bâtiment (aucun document ne le mentionne, que ce soit le bail, l'état des lieux, etc ...). Il me dit toutefois qu'il va faire appelle à un plombier, sans nouvelle 3-4 jours plus tard, je relance mon propriétaire qui m'indique que l'entretien du chauffe eau est à ma charge et que c'est à moi que contacter le plombier ainsi que de régler les frais de réparation, ce que j'ai refusé.

Cela fait maintenant 2 semaines que je n'ai plus d'eau chaude et plusieurs jours que mon propriétaire ne répond plus, que faire ? Comment régler le problème et est-il possible d’être indemnisé pour la non jouissance d'eau chaude pendant ces 2 dernières semaines (voir plus, vu le déroulement actuel) ?
Lors de mes recherches d'appartement il y a cela 2 ans j'avais explicitement indiqué que je souhaiter l'eau chaude collective, l'agent immobilier et le propriétaire m'ont donc délibérément menti à ce sujet, y a t-il un recours à cela ?

Cordialement,

2 réponses

Messages postés
11805
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020
4 792
Bonjour,

dont l'on m'avait vanter le chauffage et l'eau chaude collective durant la visite et qui se retrouve décrit en tant que tel dans le bail de location.

Le bailleur vous a donc menti, pourquoi ? Ceci étant, vous n'avez pas à vous préoccuper du chauffe-eau électrique privé puisqu'il n'existe pas d'après le bail !

Vous allez adresser un courrier RAR à votre bailleur en lui donnant 24 heures pour faire réparer cette installation en précisant que c'est une mise en demeure et que passé ce délai, vous vous rapprocherez du tribunal d'instance. Vous demandez également une remise sur loyer de 25 % sur la prochaine mensualité. Précisez dans ce courrier que ce chauffe-eau n'existe pas pour vous puisque le bail mentionne que l'eau chaude st collective.

Cdlt.
merci pour votre aide, je vais de ce pas envoyer un recommandé
Messages postés
28198
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
29 octobre 2020
11 346
Bonjour,
Sans eau chaude, votre logement n'est plus décent.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000217471
5. Les réseaux et branchements d'électricité et de gaz et les équipements de chauffage et de production d'eau chaude sont conformes aux normes de sécurité définies par les lois et règlements et sont en bon état d'usage et de fonctionnement ;


Vous pouvez vous appuyer sur ces textes :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2042

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000020459030&cidTexte=JORFTEXT000000509310
Merci beaucoup pour votre aide
Dossier à la une