Obligations d'une standardiste [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mars 2019
- - Dernière réponse : Irenecara
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mars 2019
- 28 mars 2019 à 15:35
Bonjour,
Je suis standardiste depuis 3 ans, au service d'un groupe de 5 entreprises.

J'aimerais savoir si j'ai obligation de poser ma voix sur les boites vocales et répondeurs des entreprises ?

La gérante me demande régulièrement de modifier les messages pré-enregistrés jugeant ma voix tantôt trop féminine, tantôt pas assez, tantôt trop agressive, tantôt pas assez commerciale et vendeuse .....
Cela fait maintenant 1 an que je ne passe pas 72 heures sans avoir à refaire l'enregistrement pour moduler ma voix etc.

Je lui ai suggéré de faire appel à un service professionnel externe pour les enregistrements, leur parfaite maîtrise pouvant la satisfaire, mais elle a refusé au motif que l'entreprise devra payer la SACEM et le prestataire.

Aujourd'hui, suite à une nouvelle demande de la gérante, j'ai refusé de réenregistrer une annonce. Elle m'a aussitôt rétorquer que cela relevait d'une faute professionnelle.

Est-ce une obligation pour une standardiste de poser sa voix sur les boites vocales et répondeur de l'entreprise ? Et le refus de le faire représente t-il une faute professionnelle ?

Bien cordialement

Irène
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
18233
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 avril 2019
5799
3
Merci
A première vue, enregistrer le message sur répondeur ne me parait pas une tache absurde pour une standardiste.

Maintenant, devoir le faire tous les 3 jours me semble exagéré. Soit vous ne savez pas faire (et on pourra difficilement vous le reprocher).
Soit y'a un problème avec votre employeur.

Si votre employeur vous le demande, dans la mesure ou ce n'est pas absurde, il faut le faire. Le refus peut effectivement être une faute, dont l'employeur va se gêner pour la mettre en faute grave, et vous virer sans indemnités, enfin, il pourrait si il avait des preuves de ce qu'il a demandé, et on va y arriver.

Ici, je vois trois options :
- Quand votre employeur vous demande de changer le message, vous lui demandez un écrit décrivant ce qu'il veut comme message, avec le ton, le texte précis, et la raison de ce changement (ce qui n'allait pas dans l'ancien).
Si l'employeur continue à vous le faire changer sans arrêt, et si vous êtes motivée, vous pourrez portez l'affaire au prud'hommes pour harcèlement.

- Le plan intermédiaire, le plus intelligent (et sûrement le moins risqué). Vous cherchez du boulot ailleurs. Je ne sais pas comment est le marché du standard, mais vu que dans tous les cas, vous risquez de devoir changer de boulot (n'imaginez pas que ça va bien se finir si vous assignez votre employeur au prud'hommes), c’est de toute façon la chose à faire. Une fois que vous avez une promesse d'embauche signée (voir un contrat), vous posez votre démission. Si vous avez cotisé 3 années complètes et continue (pas uniquement dans cette entreprise), cette démission sera légitime si vous enchaînez les emplois sans vous inscrire à pole emploi, ce qui signifie que si le nouvel employeur met fin à la période d'essai, vous bénéficierez quand même du chômage. Peut-être faut-il que vous patientez encore quelques semaines ou mois avant de démissionner pour avoir les 3 ans complets, mais rien ne vous interdit de commencer à chercher dès maintenant pour tester le marché.
A noter, vous avez le droit de négocier un contrat sans période d'essai. Le nouvel employeur a peu de chance d'accepter si vous n'avez pas déjà travaillé pour lui, mais rien ne vous interdit d'essayer.

- le plan de bas niveau, pas forcément le meilleur, mais qui reste une solution consiste a rentrer dans le rapport de force simple.
Vous continuer à refuser de faire ces enregistrement tant que vous estimez que y'a pas de raisons de le faire, et vous attendez que l'employeur vous licencie pour faute grave si il ose. Vous bénéficierez alors du chômage.

Bien sur, vous pouvez cumuler les solutions (demandez les écrits pour monter un dossier tout en cherchant activement, puis posez votre démission(ou attendez d'être virée) tout en attaquant votre employeur aux prud'hommes).

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 18839 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Irenecara
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mars 2019
-
Bonjour, le plan intermédiaire me correspond davantage, et votre réponse me conforte dans l'idée que je dois changer d'entreprise.
Merci beaucoup pour cette réponse claire et précise. Irène
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une