Délai d'envoi de lettre recommandé pour demande de remboursement de caution [Résolu]

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
24619
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2019
- 26 mars 2019 à 01:36
Bonjour,
J'ai beau chercher dans les texte de loi je ne trouve pas la partie parlant de l'envoi de lettre recommandé en cas de retard de remboursement de caution locative.
J'ai lu l'article 22 de la loi Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 spécifiant les détails des dépôts de garantie et notamment les risque encouru en cas de retard ou de refus de remboursement.
En revanche je ne trouve pas la partie de parlant de de la lettre recommandée a envoyer en cas de retard, bien que ce soir précisé ici
https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/521-remboursement-de-la-caution-location
ainsi que sur d'autre site.
D'où mes questions:
Est-on obligé d'écrire cette lettre recommandée? Que ce passe t-il si on ne le fait pas?
Au bout de combien de temps et sous qu'elle condition dois l'envoyer?
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
24619
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2019
5596
1
Merci
bonjour,

Tout d’abord quelques précisions pour savoir de quoi on parle exactement :
  • Le DG (= DÉPÔT de GARANTIE) est une SOMME D'ARGENT versée par le locataire au bailleur à la signature du contrat de location, afin de permettre de couvrir d’éventuels manquements de la part du locataire (dégradations, défauts d’entretien, loyers impayés…).
  • La CAUTION désigne l’ACTE JURIDIQUE (acte de cautionnement).
  • Le GARANT est la PERSONNE qui se porte caution.



Vous pouvez envoyer un courrier R+AR de mise en demeure pour réclamer la restitution de l'intégralité de votre DG, soit la somme de ... €, sous 8 jours à réception, à défaut le solde dudit DG accompagné des justificatifs des retenues.
Ce courrier de mise en demeure est à envoyer dès le lendemain de la fin du délai légal de restitution d'un DG :
- 1mois après le rendu des clés si vous savez que les 2 EDL sont conformes,
- 2 mois après le rendu des clés dans le cas contraire.

Si le bailleur dépasse les délais de restitution entière ou partielle du DG, le locataire - à condition qu’il n’ait pas de dettes de loyer ni de provisions mensuelles de charges au rendu des clés et qu'il ait donné ce jour-là sa nouvelle adresse (*) - est en droit d’obtenir (mise en demeure par courrier R+AR) une pénalité égale à 10% d’1 mois de loyer hors charges par mois de retard commencé (et si par tribunal, des dommages et intérêts, en sus et s’il en fait la demande, au titre de l’art. 700 du Code civil).
(*) « Informer par écrit son bailleur de sa nouvelle adresse est une obligation pour le locataire sortant. » (Article 22 de la loi du 6 juillet 1989).

Si vous avez satisfait aux 3 conditions d'obtention de pénalités de retard (en gras ci-dessus), vous rajoutez cette demande dans votre courrier.
Et vous concluez par : " A défaut du respect du délai imparti et de la restitution du solde du DG accompagné des justificatifs des retenues ou de l'intégralité de mon DG, je confierai le litige à la commission départementale de conciliation et, s'il le faut, je vous assignerai devant le tribunal d'instance où, en plus, je demanderai des dommages et intérêts au titre de l'article 700 du Code civil. + Formule de politesse".

https://www.litige.fr/articles/depot-de-garantie-non-rendu-caution-proprietaire-locataire-penalite-retard
À défaut de conciliation, le litige peut être porté devant le tribunal d’instance dans un délai de 3 ans à partir du jour où le DG aurait dû être versé.

=> RECOMMANDATIONS :

I - Accompagnez vos courriers R+AR d’une « lettre simple en suivi », ainsi, même si le R+AR n’est pas retiré, vous aurez quand même la preuve que le destinataire a bien reçu vos courriers.
II - Ou MIEUX : envoyez un PLI recommandé avec AR :
https://www.intendancezone.net/spip.php?breve119
http://cgtnature.free.fr/blog/spip.php?article24
III - Gardez toujours une copie de vos courriers R+AR, ainsi que les récépissés correspondants.
IV - Si le R+AR vous revient, NE L’OUVREZ PAS et direction le tribunal d'instance.

Copié/collé d'une réponse d'un pro du forum :
« Dispense de la commission de conciliation préalable : SI les parties justifient d'autres actions destinées à une résolution amiable du litige (envoi de courriers R+AR avec suivi, etc.). Le tribunal jugera si ces actions sont suffisantes.
Formulaire à envoyer au tribunal d’instance, en joignant copie des courriers :
https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_11764.do
(Page 3 cocher : "envoi d’un courrier à l’autre partie en vue d’un accord") »

http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/1425-commission-de-conciliation-locataire-proprietaire

Saisine de la commission départementale de conciliation : article 7 du décret n°2001-653 du 19 juillet 2001 et art 20-A loi 6/7/1989

Cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 18775 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci beaucoup pour votre réponse rapide et détaillée.
djivi38
Messages postés
24619
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2019
5596 > Neiluz -
avec plaisir :-)
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une