Usage des heures de délégation

- - Dernière réponse :  BernardD - 13 mars 2019 à 18:28
Bonjour à tous,

Je suis membre du CSE dans une entreprise où la vie est plutôt belle (comprenez qu'il n'y a pas de tensions majeures entre employés et direction).
Sans rentrer dans les détails, un seul employé était en profond désaccord avec la direction et depuis quelques mois, il est devenu membre du CSE et délégué syndical. Depuis ce jour, il utilise la totalité de ses heures de délégation, y compris sur des semaines quasi-complètes avant et/ou après des vacances (entreprise = établissement scolaire).
Nous sommes bien d'accord qu'il est dans son droit mais son attitude revancharde vis-à-vis de la direction commence à se faire remarquer par beaucoup d'employés et donne une assez mauvaise image tant du CSE que des délégués syndicaux (il y en a d'autres).

La direction ne souhaite pas demander de compte quant à l'utilisation de ces heures. Mais... les membres du CSE peuvent-ils demander à leurs collègues ce qu'ils font de leurs heures de délégation ?... (officiellement, en réunion plénière) Quand on lit les texte, seuls les employeurs semblent en mesure de discuter de l'usage des heures de délégation.

Merci pour votre point de vue.

Bernard
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
13856
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Dernière intervention
26 mars 2019
2131
0
Merci
bonjour, la loi, c'est loi, il faut donc la respecter même si ça semble vous déplaire.
tous les représantants devraient prendre leurs heures, ça devrait même etre obligatoire, ceux qui ne les prennent pas, ne roulent pas franchement pour les salariés.
Belle généralité, hors contexte hélas et un rien manichéenne...
Il y a la loi et l'esprit de la loi. Je ne pense pas que celui-ci soit de permettre de quitter le travail plus tôt ou de revenir plus tard ou de créer de l'embarras chez les employeurs ou chez les collègues qui doivent suppléer les nombreuses absences. Si ces heures de délégation étaient utilisées à bon escient dans l'intérêt des salariés, je n'en dirais rien mais il y a un gros doute là-dessus d'où ma question (à laquelle vous n'avez finalement pas répondu) de savoir si d'autres représentants du personnel sont en droit de demander, non des comptes, mais des clarifications, en séance plénière par exemple.
Utiliser toutes ses heures n'est pas synonyme de "rouler pour les salariés" quand elles le sont pour mener une vendetta personnelle, et utiliser ses heures avec raison en tenant compte des besoins et du contexte ne signifie pas "ne pas rouler pour les salariés" si elles suffisent à faire des choses utiles pour eux…

Merci tout de même d'avoir pris le temps de donner un point de vue.
Commenter la réponse de cristali
Dossier à la une