Mois sans aucune ressource maman célibataire !

Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 28 février 2019
Dernière intervention
28 février 2019
- - Dernière réponse : Prune135
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 28 février 2019
Dernière intervention
1 mars 2019
- 1 mars 2019 à 00:10
Bonjour,

Je viens vers vous car je suis dans le désespoir de ne pas trouver de solution.
Au dernier calcul de mon ARE le 28 janvier 2019 il me restait 44 jours d'indemnité selon le site pôle emploi.
Hors le 19 février je reçois un courrier comme quoi mes droits se sont terminés le 26 janvier !!!
Je fais ma demande de RSA dans la foulée et prend rdv avec une conseillère d'insertion le 26 février (pas de rdv avant).
A ce rdv elle m'annonce que c'est le dernier jours pour déposer les contrats RSA pour mars et qu'elle l'a fait le matin, donc mon dossier ne passera en commission qu'en avril !
Donc je me retrouve sans un sous en mars !
Sachant que j'ai un appartement avec toutes les factures qui vont avec (par prélèvements automatique la plupart les 4 et 5 mars) , un enfant et des animaux.

J' ai perdu mon dernier travail intérimaire fin janvier car ma fille avait la grippe et la boîte d'intérim m'a fait comprendre que ce n'était plus la peine de compter sur eux car la dernière fois je leur avais également fait faux bond car ma voiture m'avait lâché (joint de culasse). J'ai toujours répondu présente pour eux depuis 2 ans mais voilà où en est le marché du travail. En parallèle j'ai postulé ailleurs mais aucune réponse jusque là.

Donc comment faire pour ne pas me retrouver endettée face à cette situation inattendue ?

Je suis passée à pôle emploi qui m'ont dit que ce n'est pas de leur ressort.
Je suis passée au CCAS qui m'ont fait un bon alimentaire pour l'épicerie sociale à 4km de chez moi mais sans essence cela va être compliqué de revenir chargée de boîtes de conserves et il n'y a pas de ticket de bus gratuit possible juste une réduction mais vu que je me retrouve sans un sous...
J'ai vu qu'il y a une aide d'urgence par la caf mais l'assistante sociale m'a limite prise pour une folle quand je l'ai mentionné.

Je galère à honorer mes factures tous les mois mais je suis réglo et à jour, donc si j'ai bien compris selon l'assistante sociale il n'y a aucune aide pour les personnes qui ne sont pas endettées... En gros ils préfèrent attendre qu'on ait un tas de factures impayées avec tous les frais en plus à rembourser... Alors que je n'ai besoin que d'un petit coup de pouce ce mois ci...

À quelle aide puis-je prétendre pour survivre ce mois ci ?

Merci de m'avoir lu et pour vos éventuelles réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
bonjour
et le père ?

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22818 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Mars
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 28 février 2019
Dernière intervention
1 mars 2019
3
1
Merci
Bonsoir Virginie, l'aide financière de la CAF dont vous parlez, s'agirait-il du FSL?

Ce qui m'étonne c'est que l'assistante sociale que vous avez vu ne vous aie pas elle-même proposé cette aide...

Avez-vous contacté la CAF directement? Peut-être ont-ils une permanence sans rendez vous ou vous pourrez vous rendre pour monter un dossier ?

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22818 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Prune135
0
Merci
Bonsoir,

Vous faites un dossier RSA en février. Cela implique légalement un droit ouvert dès le 1er février. Si vous remplissez les conditions.
Le contrat en préalable à une ouverture est une obligation en cas de sanction les mois qui précèdent.

Pas de droit ASS chez Pôle emploi ?

Pas d'aide possible ? Vous avez vu une assistante sociale de département ?

Bon courage.
Commenter la réponse de Non
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 28 février 2019
Dernière intervention
28 février 2019
0
Merci
Bonsoir,

Je vous remercie pour vos réponse.

Le père n'a pas demandé la moindre nouvelle depuis notre séparation (9 ans...) , je ne sais pas ce qu'il devient et n'ai pas envie de le savoir très honnêtement.

Le FSL c'est pour le logement non ?
Sinon je ne touche plus l'ASF depuis plus d'un an car la caf a détecté que le père est désormais solvable mais je n'ai aucune coordonnée pour demander un nouveau jugement pour définir une pension alimentaire.

Je passe à la caf demain matin pour voir s'ils peuvent faire quelque chose pour moi mais normalement ils sont juste là pour assister les démarches sur les bornes, enfin je verrai.

Je n'ai eu aucune sanction, je suis juste sorti du RSA en mai 2018 où j'ai également eu un mois de latence le temps que mon chômage s'enclenche.

Je n'ai pas le droit à l'ASS car avec mes petites missions d'intérim "bouche trou" je ne cumule pas 5 ans de travail.

Mon assistante sociale de secteur ne peut pas me recevoir avant lundi (une permanence), bien évidemment j'irai mais pour mes prélèvements c'est trop tard et je vais me retrouver dans tous les cas avec des frais de rejets et d'impayés.
Le CCAS m'a conseillé de faire opposition aux prélèvements à ma banque, qu'en pensez vous ?
Prune135
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 28 février 2019
Dernière intervention
1 mars 2019
3 -
"Les aides du FSL (sous forme de subvention ou de prêt) peuvent notamment permettre de financer :

-les dépenses liées à l'entrée dans le logement : dépôt de garantie, 1er loyer, frais d'agence, frais de déménagement, assurance, achat du mobilier de 1ère nécessité, ...
-les dépenses liées au maintien dans le logement : dettes de loyers et charges, factures d'électricité, de gaz, d'eau et de téléphone, frais d'huissier, ..."
Extrait du site servicepublic.fr

Peut-être pourriez-vous y être éligible? Mais est-ce qu'elle peut se demander en prévision des dettes je ne sais pas...
Vous devriez en parler à votre assistante sociale lundi. Elle doit savoir ce qu'il en est. Peut-être pourrait-elle monter le dossier avec vous?

Concernant l'opposition aux prélèvements bancaires, je ne sais vraiment pas quoi répondre.

Mais en vous relisant, je vois que la base du problème serait les informations erronées concernant votre situation vis à vis de pôle emploi.

Quand vous écrivez "Je suis passée à pôle emploi qui m'ont dit que ce n'est pas de leur ressort." qu'entendez-vous par là?
Vous êtes-vous présentée à une permanence? Avez-vous appelé le 3949?
Sachez que les erreurs informatiques ou administratives sont des choses qui arrivent malheureusement constamment. Les (télé)/conseillers peuvent se tromper aussi, ils n'ont pas la science infuse.

A moins que se soit une question de prélèvement des impôts à la source qui vous aurait fait perdre le restes de vos droits?

Dans tous les cas vous devriez faire une réclamation écrite dans votre espace personnel pole emploi, leur expliquant que suite à une information erronée mise en ligne vous allez devoir faire face à un mois très difficile,
que vous souhaitez en connaître la raison,
que vous demandez à ce que votre dossier soit réexaminé,
et que s'il y a lieu d'être vous réclamez un dédommagement pour tous les frais engagés par cette erreur.

Un des soucis qui peut se poser est que vous n'avez pas de capture d'écran mentionnant qu'il vous restait 44 jours d'indemnités au 28 Janvier 2019.

Dans tous les cas vous aurez une réponse écrite.
Commenter la réponse de Virginie3110
Dossier à la une