Coupure de courant régulière sur une location, Cherche mesures légales.

- - Dernière réponse : anemonedemer
Messages postés
11273
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
18 février 2019
- 7 févr. 2019 à 23:01
Bonjour!

Merci de lire cette question d'avance!

Nous sommes 5 étudiants dans une maison en location.

Toutes les heures notre électricité est coupé et le propriétaire de de cette maison ne veut rien entendre ni faire alors que ça fait 3 mois que nous lui demandons qu'il règle se problème. Il nous interdit d’appeler un électricien ni quoi que ce soit.

Ce même locataire nous a coupé le chauffage pendant une grande partie de l'hiver aussi et il n'a rien fait après qu'on lui ai demandé à multiple reprise (à peu près 2 fois par jours à la fin) de régler ce problème, et encore une fois il ne voulait pas qu'on appelle des techniciens nous même.

Mes colocataires et moi-même cherchons une manœuvre légale à suivre contre ce propriétaire car nous avons un contrat d'un an avec lui.

(Sur le contrat il est stipulé que NOUS payons le chauffage NOUS payons l'éléctricité, l'eau ect...)

Quels mesures légales pouvons nous faire contre lui pour faire bouger les choses? car nous avons encore 7 mois à vivre dans ce calvaire. Quoi plaider et devriont nous prendre un avocat?


Merci d'avance
X
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
11273
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
18 février 2019
4026
2
Merci
Bonjour,
Vous pouvez parfaitement faire appel à un artisan, mais sachez que vous devrez payer l'intervention.
Votre logement sans électricité ou sans chauffage n'est pas décent.
Les obligations du bailleur sont dans la loi de 89 , article 6 https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=20D7AF788DADE8460C8C409AF7BDFDCF.tplgfr38s_3?idArticle=LEGIARTI000031063677&cidTexte=LEGITEXT000006069108&dateTexte=20150929

Vous devez commencer par écrire à votre bailleur un courrier recommandé AR de mise en demeure de "faire toutes les réparations, autres que locatives, nécessaires au maintien en état" et de vous "assurer la jouissance paisible du logement".
Faute de quoi vous saisirez la commission départementale et le tribunal d'instances.
et vous copiez l'article 6 en annexe;

La prochaine fois qu'il coupe et vous laisse dans le noir ou sans chauffage : appelez la police pour faire constater.

Et demandez à la mairie de venir constater l'insalubrité.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28105 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de anemonedemer
Messages postés
23223
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
18 février 2019
5161
0
Merci
bonjour,

et je rajoute (au cas où vous décidiez de quitter ce logement et son bailleur) qu'un locataire - ou colocataire, c'est pareil - est en droit de donner son congé << à tout moment >> : art 12 loi 6/7/1989.
Toute clause contraire est illégale, réputée non écrite.

[Il n'y a que pour une location saisonnière, non régie par la loi du 6/7/1989, où le locataire saisonnier doit payer la totalité du coût de location mentionné sur le contrat même s'il part avant. Ce qui n'est pas le cas puisque non seulement ce logement constitue votre résidence principale, mais en lus la durée dépasse celle de 90 voire 120 jours admis en saisonnier.]

Une fois le congé donné, le préavis démarre à la réception de la notification du congé, pour se terminer - de date à date - 1 ou 3 mois après selon le cas.
Pour une (co)location loyer & charges sont dus jusqu'à la fin du préavis, sauf si - pour un départ anticipé [sous réserve de faire avec le bailleur un EDLS (tat des lieux sortant) et de lui rendre les clés] - le bailleur reloue avant la fin dudit préavis.

La restitution du DG (Dépôt de Garantie) doit être faite 1 ou 2 mois après le rendu des clés, mais en colocation le bailleur peut le restituer seulement au dernier colocataire sortant (les autres doivent s'arranger avec lui).
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168

cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Messages postés
11273
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
18 février 2019
4026
0
Merci
Absolument : vous pouvez aussi décider de déménager !
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une