Démission et congés payés non pris

- - Dernière réponse :  gitane2229 - 3 févr. 2019 à 13:01
Bonjour,

Je suis salariée dans un restaurant depuis mai 2016. Mon patron procède deux établissements côte à côte, il gère le restaurant gastronomique dont l’esbroufe congés annuels sont plus ou moins fixe et moi le bar à vin attenant. Il m’a demandé de ne jamais prendre mes congés en même temps que les siens de sorte à ce que quelqu’un me remplace. Mais depuis pratiquement trois ans que j’en suis là les deuxième restaurant sont constamment en sous effectifs et j’en n’ai pu poser que 5 semaines de congés payés. Je n’ai pas pris mes congés dus pour arranger mon patron qui lui n’a pas manqué de prendre les siens. Aujourd’hui je souhaite quitter cet établissement pour diverses raisons. Quel recours aurai-je s’il refuse de m’en payer les congés que je n’ai pu prendre? Coucou
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Bonjour.

Commencer par vérifier sur votre dernière fiche de paie le cumul des jours acquis.
Commenter la réponse de gitane2229
0
Merci
Bonsoir,
Je sais que j’ai cumulé jusqu’au mois dernier 47 jours.
Bonjour.

Que vous le sachiez, oui. Mais vérifiez quand même, c'est la première vérif à faire..
Mais le fait que ce cumul soit mentionné sur vos fiches de salaires est un début de preuve que l'employeur reconnaît vous devoir ces jours de congés.
Quand vous démissionnerez, votre employeur est tenu de vous payer ces congés acquis non-pris.
A défaut, vous devrez entreprendre une action auprès des prud'hommes.

D'autre part, si vous démissionnez, vous ne percevrez pas vos allocations de Pôle Emploi durant les premiers mois.
Commenter la réponse de Juliemeline
Dossier à la une