Gérance d’un château

- - Dernière réponse : Linformateur
Messages postés
14
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2018
Dernière intervention
2 décembre 2018
- 2 déc. 2018 à 18:24
Bonjour,
Professionnel du mariage ayant l’opportunité de prendre une location gérance sur un lieu type château je m’interroge sur les éléments constitutifs du contrat..
Qui s’occupe de quoi (aménagement, petits travaux de rénovation, jardin...)
Quel pourcentage rétrocéder? Sur le ÇA? Ou sur les recettes?
Merci de votre aide précieuse
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
14
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2018
Dernière intervention
2 décembre 2018
0
Merci
Bonsoir,

Votre question est complexe et compliquée d’y répondre de manière pertinente avec le peu d’infos donnés.
En revanche pour la rétrocession il parait plus intéressant dans des cas de location gérance de faire un pourcentage des recettes car au moins si une année est juste en rentabilité, l’impact est plus faible que si rattaché au CA.
WeddingB
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
-
Merci de votre réponse quels éléments puis je vous apporter pour approfondir la réponse?
C’est un château qui nécessite qq aménagement sûr pour être exploitable..qui doit faire les travaux?
Et le jardin (a la française et très grand..) qui l’entretien?
Linformateur
Messages postés
14
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2018
Dernière intervention
2 décembre 2018
> WeddingB
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
-
Généralement, le locataire prendra en charge l’entretien et les travaux d’appoints. Le propriétaire lui, devra se charger des gros travaux qui rendent le lieu exploitable, si il refuse dans ce cas revoir les conditions de rétrocessions à la baisse au prorata de l’investissement que nécessite la remise en état.
Beaucoup de négociations à avoir et à contractualiser mais rien d’obligatoire dans la loi sur le contenu du contrat.
En revanche basez vous sur la loi qui dit que le fonds de commerce doit être exploitable par le loueur.

Bien a vous
Commenter la réponse de Linformateur
Dossier à la une