Décision du JAF rendue aidez moi

Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
- - Dernière réponse : seb1342
Messages postés
150
Date d'inscription
mercredi 24 janvier 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
- 29 nov. 2018 à 17:58
Bonjour à tous, je me tourne vers vous pour m'aider à trouver une solution car là je suis à bout je n'en peux vraiment plus.
Je vous expose mon problème. Séparée du père de ma fille pendant la grossesse il a été que très peu présent, il ne venait quasiment jamais. J'ai eu le droit a des menaces quand elle était petite (quelques mois). A 8mois après 3 semaines d'absence il a voulu la prendre de force pour partir avec. Elle a été blessée. J'ai porté plainte, il a été jugé coupable et condamné a un stage de responsabilité parentale. Problème le procureur n'a toujours pas envoyé de courrier.
Une enquête sociale a été demande par le 1er juge car Monsieur refusait son droit de visite en lieu neutre car je cite" il n'est pas un cassos." L'enquête sociale a été bâclée et contre moi et malheureusement la 2eme juge n'a pris en compte que cela. Malgré qu'actuellement en 17, mois il a vu ma fille que 2 fois. Et pris aucune nouvelle ni pour sa rentrée, anniversaire...et qu'ils ne se sont pas vu de 8 mois. Qu'il n'a jamais saisit le juge on lui a donné gain de cause car ce que je reproche date de longtemps. Normal il a été absent tout ce temps. Elle vient d'avoir 3 ans et il a eu samedi en semaine paire et dimanche impaire. J'avais demandé le lieu neutre pour des retrouvailles progressives et encadrees. Comment faire maintenant ? Dans l'intérêt de ma fille partir avec un inconnu sera plus que traumatisant. Pourquoi n'ont ils pas pris la condamnation en compte?
Aidez moi s'il vous plaît
Merci d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Messages postés
8270
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Vous avez un mois pour faire appel de cette décision...

Cdt
Emna8
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
-
Merci pour votre réponse.
Faire appel oui mais ça n'enlevera pas le traumatisme de ma fille pour partir avec un inconnu. Le jugement est exécutoire. Il y a t'il un moyen de contourner ceci?
Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
150
Date d'inscription
mercredi 24 janvier 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
0
Merci
Bonjour.

Alors déjà, vous n'aurez plus aucun week-end complet, un coup il vient le samedi puis la semaine d'après le dimanche ...


Il a reconnu son enfant ?

Quand il n'y a pas de jugement, chacun des 2 parents peut prendre l'enfant ...
Vous étiez dans votre droit de prendre l'enfant et le père aussi....

Ils n'ont pas pris la condamnation en compte, à mon avis, pour cela.
Car on ne pouvait pas lui reprocher une tentative d'enlèvement d'enfant.
Puis son but était de prendre son enfant, il en avait le droit et vous lui avez refusé ce droit ...
Il en résulte que l'enfant a été blessé à cause des 2 parents.

ça aurait été différent si vous aviez un jugement indiquant que l'enfant réside chez vous, puis qu'il vienne de force prendre l'enfant sans que ce soit ses jours.
Mais là c'est pas le cas.


Et en l'absence de jugement, chacun des parents peut prendre l'enfant.

C'est pour cela que dans ces situations, il faut très vite aller devant le juge.
Car à force de ne rien faire, de laisser l'autre parent venir ou ne pas venir, cela crée des situations comme cela ...

Après j'imagine que ça doit être difficile à vivre, mais voilà, dites vous que c'est son père.

Sinon vous voulez faire comment pour qu'il voit votre enfant ?
Sachant que le lieu médiatisé, c'est vraiment pour des cas précis, puis ça ne dure jamais dans le temps.

Après faut voir ce que vous lui repprochez, si il met l'enfant en danger, des trucs comme ça.
Emna8
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
-
Bonjour merci d'avoir répondu.
J'avais déjà saisi le JAF, il avait un droit de visite libre mais a mon domicile en ma présence. (Il a une première fille avec qui il y a déjà eu des soucis de violence, je ne savais pas avant d'être enceinte) il ne venait jamais voir ma fille alors j'ai demandé un cadre avec un avocat d'où le droit de visite libre. Le weekend ils n'est pas là il est au foot. Mais il ne venait jamais ou me posait des lapins. J'allais a son travail dans sa famille .. pour qu'il la voit. Jusqu'au jour où il m'a agressé et pris la petite de force et donc blessée. Suite à cela il a fait le mort pendant 6mois. Et revenu la voir quelques fois puis a nouveau 10mois d'absence. Une enquête sociale et il a redemandé a la voir 1fois car l'enquêtrice lui avait demandé. Puis a nouveau 8mois d'absence et toujours sans nouvelles.
Certes c'est son père et j'ai toujours fait en sorte qu'il vienne la voir. En vain. Et j'ai peur car les weekend il est au foot donc ne s'occuperz pas de ma fille. Et il est du genre a laisser traverser son enfant car c'est aux voitures a faire attention, escalier pareil ... Si cela doit arriver ça arrivera donc aucune Surveillance... J'ai peur pour ma fille. Elle n'a que 3 ans et du jour au lendemain partir avec un inconnu sera traumatisant.
Pour la plainte il a été condamné alors pourquoi ne pas en avoir pris compte.. sn refus de droit de visite également.
Faire appel oui mais le jugement est exécutoire
Je suis perdue
Commenter la réponse de seb1342
Messages postés
150
Date d'inscription
mercredi 24 janvier 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
0
Merci
Déjà, si il a des droits de visite à chaque fois, puis qu'il ne vient jamais, faut le faire ressortir devant le juge.

Par contre pourquoi en votre présence ?
Le juge ne l'estime pas capable de voir l'enfant seul ?

Vous n'allez pas être bloquée chez vous pendant des mois alors qu'il ne vient pas.

il faut savoir qu'en droit, la présentation de l'enfant est obligatoire, mais venir prendre son enfant n'est pas une obligation.

A chaque fois que l'autre parent ne vient pas, il faut faire une main courante (par exemple si il doit venir à 14h, vous allez à 15h30 déposer la main courante comme quoi il n'est pas venu).

Par contre faut le faire vraiment quand il doit venir, vous y allez avec l'enfant, et 1h30 après son heure, comme ça il ne pourra pas dire qu'il avait du retard.

par contre si il ne vient pas, il ne faut pas y aller 30 minutes après, faut genre lui laisser le droit d'être un peu en retard.

La juge verra bien que c'est n'importe quoi de vous laisser bloquée chez vous, alors qu'il ne vient jamais ou une fois sur 10.

Par contre faites bien attention, car les juges prennent en compte comment vous faites vous aussi.

Par exemple si vous menez l'enfant chez sa famille, des trucs comme ça.

Donc ne faites que ce qui est appliqué dans le jugement, quand il vient ben donnez lui l'enfant et soyez là pour quand il doit le ramener, puis quand il ne vient pas, au bout de 10 mains courantes, la juge verra bien qu'il y a un truc qui cloche.

L'enfant verra bien aussi que son père ne vient pas.
Genre vous attendez tous les 2 la venue de papa, puis au bout d'un certain temps il ne vient pas ; l'enfant va bien le voir.
Puis je sais pas, à 3 ans ça ressent et comprend les choses, attendre que son papa vienne puis qu'il ne vient pas, ça doit faire bizare.

J'ai eu un cas similaire avec la mère de ma fille, elle ne venait jamais voir sa fille alors qu'elle avait droit à 2 fois 3 heures par semaine.
Au début je lui disais "maman va venir", elle était toute contente, puis elle ne venait jamais.
Après j'ai arrêté de lui dire quoi que ce soit pour pas la blaisser.

Toujours des excuses en bois, et moi j'étais là à attendre.
Du coup elle a obtenu un samedi par semaine une fois tous les 15 jours.

C'est dur à dire, mais si on laisse trop d'ouverture, que l'on veut être trop gentil et conscilliant, au final on est pénalisé.

Donc faites ces mains courantes 1h30 après qu'il ne soit pas venu à chaque fois.

Puis quand vous en aurez accumulées, retournez devant le juge des enfants.

vous proposerez alors un week-end sur 2.
Car cela me parait étrange qu'une fois c'est le samedi et une fois le dimanche ...

On dirait que le juge ne l'estime pas capable de s'en occuper la nuit, qu'il doit prendre son enfant une fois qu'il est lavé et habillé, mais pas plus ...
Commenter la réponse de seb1342
Messages postés
150
Date d'inscription
mercredi 24 janvier 2018
Dernière intervention
29 novembre 2018
0
Merci
Concernant l'appel, il faudra quand même apporter des éléments.

le plus serait de demander à ce qu'il est un week-end sur 2, que c'est étrange que ce soit TOUS les week-end ...

Et surtout que ce soit un coup le samedi un coup le dimanche, vous imaginez la vie des personnes ???( on peut jamais partir en week-end, jamais partir en vacances, dans la famille).

Genre la semaine vous bossez, soit il vient soit vous attendez pour rien, enfin je sais pas mais ça fait beaucoup de choses.


Ensuite, si il ne vient pas, ben faites les mains courantes.

C'est pas pour rien que les juges fonctionnent par 1/2 (un week-end le pere et un week-end la mère, la moitié de vacances ...).
Commenter la réponse de seb1342
Dossier à la une