Travail sans contrat et déplacement pour une heure de travail

Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2018
Dernière intervention
2 décembre 2018
- - Dernière réponse : Any--Ly
Messages postés
4085
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
19 décembre 2018
- 2 déc. 2018 à 09:51
Bonjour ,

Je travaille actuellement pour une société de vente alimentaire , et sauf erreur ou omission de ma part , je n'ai pas signé mon nouveau CDD depuis plusieurs jours , je sais que ce n'est pas légal , mais ce que je souhaite savoir c'est est ce que j'ai le droit par exemple de ne pas me présenter à mon poste un jour , qu'elles en seraient les répercussions ?

De plus , trois fois en une semaine , sous prétexte que j'avais des heures supplémentaires à récupérer , je suis venue à l'heure à mon poste , et mon responsable m'a fait partir 3 heures , puis un autre jour 1h30 et enfin 1 heure après mon arrivée , en a t'il le droit ? (deux fois il y avait une grosse baisse d'activité due à la manifestation des gilets jaunes )
Je me suis permis de râler légèrement sur le fait de m'être déplacée pour rien (je fais une quarantaine de km AR) , et depuis , il me fait des remarques et pics qui n'ont pas leurs places . Ce qui fait que je n'ai plus trop envie de continuer avec eux , mais sans contrat , quels sont mes droits et protections ?

Merci beaucoup
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
4085
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
19 décembre 2018
0
Merci
et sauf erreur ou omission de ma part

vous savez bien quand même si on vous a fait signer quelque chose ou pas !
misscoton63
Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2018
Dernière intervention
2 décembre 2018
-
Ma question de base est simple pourtant. Je veux juste savoir quels sont mes droits si je ne me présente pas à mon poste n'ayant pas de contrat, qu'est ce que pourrait faire mon employeur à mon encontre ? J'ai parlé à mon responsable de mes contrats et mon employeur devait soit disant les emmener vendredi et je n'ai toujours rien. Dans mon premier post je précise bien que je suis en cdd....Je vous remercie encore de me répondre mais vous ne répondez pas à mes questions
tania57
Messages postés
29200
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 décembre 2018
-
J'ai regardé un peu les lois ont changé maintenant ce n'est plus parce que vous n'avez pas signé de contrat que vous êtes automatiquement en CDI
Vous avez répondu vous même quoique suis curieuse det voir la loi dont vous parlez
Any--Ly
Messages postés
4085
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
19 décembre 2018
-
la réponse est simple

en abandon de postez vous n'avez aucun droit .....
misscoton63
Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2018
Dernière intervention
2 décembre 2018
-
J'ai regardé comme ça sur internet après je ne peux pas vous dire exactement où je l'ai vu. Oui certes abandon de poste mais pour ça il faudrait encore avoir un contrat que je n'ai pas. Et même si je suis passée en cdi ne faut il pas mon accord un minimum ?
Any--Ly
Messages postés
4085
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
19 décembre 2018
-
non pas besoin de contrat pour passer d'un cdd à un cdi ....(sauf si convention collective le prévoit)
Commenter la réponse de Any--Ly
Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2018
Dernière intervention
2 décembre 2018
0
Merci
Requalification en CDI
Autre risque couru par l'employeur qui n'établit pas de CDD écrit : la requalification du CDD en CDI.

Avant les ordonnances Macron de septembre 2017, dès lors que le contrat écrit n'était pas établi et signé par les deux parties, employeur et salarié, dans les délais exigés par la loi (deux jours ouvrables suivant l'embauche), le contrat était réputé avoir été conclu pour une durée indéterminée. Il s'agissait d'une présomption légale contre laquelle l'employeur ne pouvait apporter aucune preuve contraire. Il suffisait donc au salarié de déposer une demande de requalification auprès du conseil des prud'hommes pour obtenir gain de cause.

Depuis l'ordonnance du 22 septembre 2017, l'absence de CDD écrit ou sa remise tardive ne suffisent pas pour aboutir à la requalification automatique en CDI. Le salarié pourra simplement obtenir des dommages et intérêts plafonnés à un mois de salaire.

Voila ce que j'ai trouvé sur plusieurs sites , dont ici , en sachant qu'internet n'est pas parole d'évangile non plus ...
Commenter la réponse de misscoton63
Dossier à la une