Augmentation de loyer, après plusieurs année sans augmentation et bail renouvell [Résolu]

- - Dernière réponse :  mayaa - 9 févr. 2019 à 11:49
Bonjour

je suis locataire d'une maison non meublée depuis le 01 11 2006
le loyer à la signature du bail était de 625 euros
sa dernière révision date de novembre 2012, passant le loyer à 660 euros, jusque aujourd'hui.

mon logement a été revendu à un nouveau propriétaire en 2014 (vendu loué donc), et le loyer est resté inchangé.

Mon (nouveau) propriétaire vient de me contacter pour me poser 2 questions.

il dit que l'on a pas refait de bail, faut-il en refaire un ?
sachant qu'il est reconduit tacitement tous les 3ans, il vient donc d'être reconduit au 01 novembre 2018

il dit ne pas y avoir de "contrat" entre nous
il me propose de refaire un bail entre nous sans notaire...
Sauf que selon moi mon bail étant reconduit il n'y a aucune raison pour en refaire un ? non ?

secondement il veut augmenter le loyer de 20 euros/mois
mais selon l'indice INSEE cela semble plus élevé que l'augmentation légale annuelle.

Pourriez-vous me dire ce qui est autorisé, et ce qui ne l'ai pas ?
peut-il m'augmenter ainsi ?
doit on refaire un bail ?

merci à vous.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
23246
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
19 février 2019
5175
1
Merci
bonsoir,

"il dit que l'on a pas refait de bail, faut-il en refaire un ? "
NON.
Le bail existant se poursuit - sans aucun changement - avec l'acquéreur du logement occupé; sauf un avenant au bail pour que le nouveau propriétaire y note ses nom, prénom et adresse; et si vous réglez vos loyers par virements (conseillé), profitez de sa visite pour lui demander son RIB et les quittances des mois à venir (qu'il a obligation de vous fournir gratuitement du moment que vous en faites la demande).
Normalement, le jour de l'acte authentique de vente, il a dû récupérer l'exemplaire du bail de votre ancien bailleur, son exemplaire d'EDLE, le montant de votre DG (Dépôt de Garantie, qu'il vous restituera soit intégralement soit partiellement, respectivement sous 1 ou 2 mois en fonction de la comparaison de l'EDLE et de l'EDLS que vous ferez avec lui lors de votre départ), et tout ce qui concerne votre logement, y compris vos attestations d'entretien (par ex. si chaudière)...


"il veut augmenter le loyer de 20 euros/mois "
NON.
=> SI et seulement SI votre bail - l'existant... donc :-)) - mentionne une révision de loyer il peut en faire une en fonction du trimestre mentionné sur le bail; comme en 2006 ça n'existait pas, quel trimestre a été utilisé en 2012 ? Normalement... le 3°.

Que la date de révision soit celle de l'échéance du bail ou qu'une autre date ait été mentionnée sur le bail, la révision n'est pas rétroactive :
--> soit il ne rate pas cette date...
--> soit, comme c'est le cas aujourd'hui, si la date d'échéance est dépassée, il peut quand même réviser le loyer, mais l'augmentation qui en résulte ne sera prise en compte qu'à partir de la date d'envoi de son courrier (R+AR pour éviter tout litige éventuel).
=> SI une révision de loyer n'est PAS prévue sur le contrat de location, le loyer reste inchangé pendant toute la durée d'une même location.


Calcul de la révision de loyer :

Pour un bail signé en novembre le dernier trimestre connu (mi-octobre) est le 3° trimestre.

Dernier loyer Hors Charges / indice T3 2017 x indice T3 2018 = nouveau loyer
https://www.anil.org/outils/indices-et-plafonds/tableau-de-lirl/

SI 660 € est le montant du loyer Hors Charges, le calcul est le suivant :

660 € / 126,46 x 128,45 = 670,38 €
Il essaye donc de vous faire payer une augmentation du double que celle légale !!!!

cdt.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28183 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

merci pour toutes ces informations très utiles
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une