Article 3085 coef 150M

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 15 déc. 2018 à 16:14
Bonjour,
Je voudrait savoir que veut l'article 3085 de la convention collective de routiére ?
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
4579
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
22 janvier 2019
441
0
Merci
que veut quoi ?
Commenter la réponse de Any--Ly
0
Merci
Indices
3085 est le numéro de la convention collective des transports.
Le 150 M est le coefficient des conducteurs hautement qualifiés dans la classification transports routiers.

Le M vise un conducteur hautement qualifié Marchandises.
Any--Ly
Messages postés
4579
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
22 janvier 2019
441 -
oui mais zionne parle d'article .. et quel article ??
Utilisateur anonyme > Any--Ly
Messages postés
4579
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
22 janvier 2019
-
Bonjour Any-Ly,
Je pense que les mots se sont un peu bousculés.

Jusqu'à plus ample informé le contrat a peut être mentionné la convention 3085 et le coefficient 150M lui a été appliqué mais sans qu'il sache ce que cela signifiait.

Une autre interprétation serait qu'il veuille la définition du coefficient 150M dans la nomenclature de la convention.
Je le mettrai en lien à toute fin utile.
Bien cordialement
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Le coeff 150 correspond au groupe 7
Le lien ici : https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do;jsessionid=99C7B03CB3CFAEA25F9F1BB2FCAE4994.tplgfr37s_1?idSectionTA=KALISCTA000005723172&cidTexte=KALITEXT000005678897&idConvention=KALICONT000005635624#KALIARTI000031833792

Groupe 7

7. Conducteur hautement qualifié de véhicule poids lourd. - Ouvrier chargé de la conduite d'un véhicule automobile, porteur ou tracteur, et ayant la qualification professionnelle nécessaire à l'exécution correcte (c'est-à-dire avec le triple souci de la sécurité des personnes et des biens, de l'efficacité des gestes ou des méthodes et de la satisfaction de la clientèle) de l'ensemble des tâches qui lui incombent normalement (c'est-à-dire conformément à l'usage et dans le cadre des réglementations existantes) dans l'exécution des diverses phases d'un quelconque transport de marchandises. En particulier : utilise rationnellement (c'est-à-dire conformément aux exigences techniques du matériel et de la sécurité) et conserve en toutes circonstances la maîtrise de son véhicule ; en assure le maintien en ordre de marche ; a les connaissances mécaniques suffisantes pour lui permettre soit de dépanner son véhicule, s'il en a les moyens, soit en cas de rupture de pièces ou d'organes de signaler à l'entreprise la cause de la panne ; peut prendre des initiatives notamment s'il est en contact avec le client ; est capable de rédiger un rapport succinct et suffisant en cas d'accident, de rendre compte des incidents de route et des réparations à effectuer à son véhicule ; assure l'arrimage et la préservation des marchandises transportées ; est responsable de la garde de son véhicule, de ses agrès, de sa cargaison et, lorsque le véhicule est muni d'un coffre fermant à clé, de son outillage ; peut être amené en cas de nécessité à charger ou à décharger son véhicule.

Doit en outre justifier habituellement d'un nombre de points égal au moins à 55 en application du barème ci-après : conduite d'un véhicule de plus de 19 tonnes de poids total en charge : 30 points ; services d'au moins 250 kilomètres dans un sens : 20 points ; repos quotidien hors du domicile (au moins trente fois par période de douze semaines consécutives) : 15 points ; services internationaux à l'exclusion des services frontaliers (c'est-à-dire ceux effectués dans une zone s'étendant jusqu'à 50 kilomètres à vol d'oiseau des frontières du pays d'immatriculation du véhicule) : 15 points ; conduite d'un ensemble articulé ou d'un train routier : 10 points ; possession du CAP ou d'un diplôme de FPA de conducteur routier : 10 points. L'attribution de points pour la conduite de véhicule assurant des transports spéciaux sera de droit pour les titulaires de tout titre de qualification professionnelle reconnu par les parties signataires.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Dossier à la une