Trop-perçu à rembourser [Résolu]

Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 octobre 2018
Dernière intervention
16 octobre 2018
- 16 oct. 2018 à 11:21 - Dernière réponse :  Irongirl741 - 18 oct. 2018 à 19:47
Bonjour,

J'ai travaillé chez des particuliers employeurs depuis 2008. En 2010, je n'avais plus que 2 employeurs. En mai 2014 l'un d'eux me licencie. Je m'inscris à pôle emploi en juillet 2014.
Après avoir donné tous les bulletins durant 2 ans, j'ai eu une indemnisation en fonction jusqu'à mi-août 2016.

En juin 2016, je démissionne de mon dernier employeur afin de changer d'orientation professionnelle. En février 2017, cet employeur envoi l'attestation employeur directement à pôle emploi.

Ce jour, pôle emploi me réclame le trop-perçu de juin + juillet + mi-août 2016 car j'aurai dû percevoir 0 euro.

Je pensais que mon indemnisation était due à ma perte d'emploi de mai 2014 ?

Pole emploi ne me répond pas là-dessus.

Le chèque est prêt pour le remboursement mais je voudrai savoir si cela est normal.

Merci pour votre aide.

Cdlt
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
10262
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2018
18 oct. 2018 à 19:12
0
Merci
Bonjour

Déclariez-vous tous les mois l’emploi conservé ?
Commenter la réponse de caroledu92
Messages postés
441
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Dernière intervention
20 novembre 2018
18 oct. 2018 à 19:24
0
Merci
Bonjour appelez les mais c est sans doute à cause de la demission
Commenter la réponse de Deaver
18 oct. 2018 à 19:47
0
Merci
Bonsoir, oui j'ai toujours tout déclaré.
Ils m'ont fait un bazar sur un boulot éclair à 95 euros net où l'employeur a déménagé sans laisser d'adresse mais que j'ai retrouvé par chance via une connaissance sur Facebook. Je voulais l'attestation employeur mais elle n'est jamais revenue vers moi.
Ca j'ai fourni ma demande à pôle emploi en leur rappelant une circulaire de l'unedic que ce n'était pas au salarié de chercher cette attestation mais leurs services. Car mon dossier bloquait dessus. Ils n'ont pas aimé ma réponse car ensuite, ont déclaré que j'avais un trop-perçu et oui je pense que c'est parce que j'ai démissionné de mon dernier employeur. Pour moi l'indemnité était celle de mon emploi perdu et j'en avais le droit jusqu'au bout même si j'avais démissionné de l'autre employeur. J'ai demandé explication mais ils ne fournissent rien comme référence au site de l'Unedic.
J'ai écris une lettre en AR au directeur de cette agence pour ce trop-perçu que je ne pensais pas comme tel et mon allocation chômage pas à la hauteur de mes derniers salaires. Bien sûr, je vais payer le trop-perçu mais pour gratter, ils grattent.
Pour la petite allocation, on m'a répondu qu'ils n'ont pas fait de calcul mais ont pris le reliquat du précédent ARE. Sauf que celui-ci était terminé depuis 15 jours quand j'ai repris un travail. Pour moi, c'est bouclé et on repart sur des nouveaux droits.
Tout est pourri jusqu'à l'os. Mais le pigeon paye à chaque étage !
Merci pour vos réponses.
Commenter la réponse de Irongirl741
Dossier à la une