Risque de licenciement pour faute grave

AmeliaR - 10 oct. 2018 à 21:33 - Dernière réponse : AmeliaRBD 2 Messages postés mercredi 10 octobre 2018Date d'inscription 10 novembre 2018 Dernière intervention
- 10 nov. 2018 à 14:55
Bonjour,
Je suis actuellement sous le risque d’une sanction qui pourrait être « un licenciement pour faute grave » selon le RH. Les faits datent d’il y a 1mois, et je continue de faire mon travail depuis, j’ai eu un « entretien préalable à une sanction » il y a 2jours (soit 4 semaines après la découverte des faits). Je n’ai pas encore de nouvelle de la sanction et donc je continue d’aller travailler et de faire mon travail. Je n’ai pas eu de mise à pied conservatoire.
Est ce que mon employeur peut justifié un « licenciement pour faute grave » qui implique une impossibilité de continuer à travailler ensemble, alors que je continue de travailler depuis plus de 1mois?
Merci d’avance pour vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

AmeliaRBD 2 Messages postés mercredi 10 octobre 2018Date d'inscription 10 novembre 2018 Dernière intervention - 11 oct. 2018 à 09:53
0
Merci
Est ce que quelqu’un aurait une réponse pour m’aider et me guider? Merci beaucoup
Commenter la réponse de AmeliaRBD
cristali 13399 Messages postés samedi 1 septembre 2007Date d'inscription 12 novembre 2018 Dernière intervention - Modifié par cristali le 11/10/2018 à 09:58
0
Merci
bonjour, faute grave = départ immédiat du salarié, donc ça doit pas être ça
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1137
Commenter la réponse de cristali
tania57 28735 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 12 novembre 2018 Dernière intervention - 11 oct. 2018 à 11:36
0
Merci
Bonjour j’ai eu un « entretien préalable à une sanction
On ne sait pas être puni 2 fois, la même faute
Commenter la réponse de tania57
0
Merci
après l'entretien préalable
Si l'employeur décide de poursuivre la procédure de licenciement, il envoie alors au salarié une lettre recommandé avec AR en guise de notification et qui fait office de lettre de licenciement. L'envoi de cette lettre doit avoir lieu au plus tôt deux jours ouvrables après l'entretien préalable selon l'article L. 1232-6 du code du Travail. Ce courrier doit aussi contenir la durée du préavis à effectuer qui débute le jour de la présentation de la lettre.
Commenter la réponse de jeanluc
AmeliaRBD 2 Messages postés mercredi 10 octobre 2018Date d'inscription 10 novembre 2018 Dernière intervention - 10 nov. 2018 à 14:55
0
Merci
Bonjour, nous sommes le 10/11, soit 1 mois et 2 jours après mon entretien préalable ! Je suis en arrêt pour maladie depuis qqles jours, je n’ai pas eu de nouvelles de mon employeur... pas de lettre. Dois je considérer que je n’ai pas de sanction? L’arret maladie prolonge t’il le délai de 1 mois après l’entretien ?
Merci de vos reponses
Commenter la réponse de AmeliaRBD
Dossier à la une