Litige caisses complémentaires Humanis

verseau65 6 Messages postés jeudi 13 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2018 à 01:45 - Dernière réponse : verseau65 6 Messages postés jeudi 13 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention
- 14 sept. 2018 à 23:49
Bonjour, je ne suis pas d'accord sur le calcul fait par les caisses de retraite complémentaire AGIRC et ARRCO.

En effet, ils prennent en compte dans leur calcul la première ex-épouse qui s'est remariée et de ce fait ne touche rien.

Ces caisses me versent donc un montant qui correspond à mes années de mariage (soit 1 tiers) de la totalité de la réversion et la différence (soit 2 tiers) n'est réattribuée à personne.

Mon mari ayant cotisé à 100 %, j'estime qu'AGIRC et ARRCO , doit verser la totalité du montant de la pension de réversion et non se garder la différence.

Impossible d'obtenir une réponse claire de leur part. A ce stade, j'ai rendez-vous avec un avocat.

Si vous aviez des informations à ce sujet, je vous serai reconnaissante de me les faire connaître.

Bien cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

Meilleure réponse
jee pee 22991 Messages postés mercredi 2 mai 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2018 à 11:34
1
Merci
Bonjour,

Voilà une réponse de l'agirc-arrco, pour une situation similaire à la tienne, qui va bien dans ton sens : http://lesexpertsretraite.agirc-arrco.fr/feedbacks/169318-pension-reversion-conjoint-survivant-ex-conjoint-remarie

Cdlt

Merci jee pee 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13546 internautes ce mois-ci

verseau65 6 Messages postés jeudi 13 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2018 à 17:11
Merci beaucoup, jee pee, votre réponse m'a vraiment fait avancer dans mes démarches. Tout à coup, ça semble bouger. Cdlt
Commenter la réponse de jee pee
Meilleure réponse
GroupeHumanis 120 Messages postés jeudi 30 janvier 2014Date d'inscriptionIntervenant certifié CCMStatut 13 septembre 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2018 à 16:09
1
Merci
Bonjour verseau65,
Afin de vous apporter une réponse précise et éventuellement réétudier vos droits, nous vous invitons à nous transmettre par mail (à medias.sociaux@humanis.com) vos informations personnelles suivantes : vos nom, prénom et numéro de sécurité sociale, ainsi que ceux de votre époux.
Nous vous remercions par avance et vous souhaitons une agréable journée.

Merci GroupeHumanis 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13546 internautes ce mois-ci

verseau65 6 Messages postés jeudi 13 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2018 à 17:31
Quelle naïveté, j’ai cru que cette fois je serais écoutée et que la réponse d’Humanis serait personnalisée. Que nenni. Voici, leur réponse :

Bonjour,
Je vous confirme les termes de mon message précédent.
Lors de la première demande de réversion, dans le cas d'une ex-conjointe divorcée non remariée unique, les droits de réversion, sont calculés de la façon suivante :
-si la durée de mariage est inférieure ou égale à la durée d'assurance de l'ancien salarié : points x 60 % x durée du mariage /durée d'assurance
-si la durée de mariage est supérieure à la durée d'assurance de l'ancien salarié : points x 60%
Dans votre situation, si vous bénéficiez actuellement d'une réversion proratisée, cela signifie probablement que la durée de mariage avec votre ex-conjoint est inférieure ou égale à sa durée d'assurance.
Pour vérifier votre situation personnelle au regard de ces dispostions réglementaires, je vous invite à contacter directement le groupe :
Pour vérifier votre situation personnelle au regard de ces dispostions réglementaires, je vous invite à contacter directement le groupe :
HUMANIS
Madame VO.
Direction des affaires Règlementaires et Juridiques (DRJ)
GIE AGIRC-ARRCO.

En clair, cela veut dire qu’au cas où la première épouse est remariée et ne touche aucune réversion, il faut que la seconde épouse, c’est-à-dire moi, ai été mariée au minimum 40 ans (la durée ce cotisation de mon ex-mari). Je trouve cela aberrant.

Enfin, je vais retenter un courrier pour demander dans quel petit alinéa peut bien se dissimuler le petit détail qui fait la différence et sinon, il faudra bien aller voir un avocat, car comme dit si bien une certaine publicité, « On marche sur la tête ».
verseau65 6 Messages postés jeudi 13 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2018 à 17:40
Je suis dégoûtée par la réponse d’Humanis qui me sort de je ne sais quel chapeau des conditions aberrantes. Cependant, je ne lâche rien et je vous conseille d’en faire autant. J’espère que nous serons nombreux à refuser leur diktat.
Commenter la réponse de GroupeHumanis
djivi38 20348 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2018 à 04:54
0
Merci
Merci d'attendre des réponses sur CE post.
J'ai signalé à la modération les 2 autres: les doublons, triplons... ne sont pas autorisés sur ce forum :-)
verseau65 6 Messages postés jeudi 13 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2018 à 08:57
Merci d'avoir relevé les doublons, c'était totalement involontaire. Je suis tellement désespérée que je cherche une réponse satisfaisante sur tous les forums.
djivi38 20348 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention > verseau65 6 Messages postés jeudi 13 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2018 à 11:57
Y'a pas de souci !
Commenter la réponse de djivi38
verseau65 6 Messages postés jeudi 13 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2018 à 23:49
0
Merci
Humanis applique arbitrairement un mode de calcul dont il est le seul bénéficiaire.

Ma première action est de faire appel au médiateur de la République. C'est fait. Je passe à la deuxième étape, un avocat en droit social. J'ai constaté sur ce forum, que je ne suis pas la seule victime, alors je continuerai à partager afin que d'autres personnes puissent bénéficier de mes actions.
Commenter la réponse de verseau65

Dossier à la une