Plus d'allocations mais controlé. [Résolu]

- - Dernière réponse :  ginofalaci - 31 juil. 2018 à 11:06
Bonjour,
en arret maladie, ma déclaration trimestrielle ne me donne plus droit au RSA. (j'ai perçu des allocations pendant 18 mois auparavant.)
Toute fois je reçois un avis de passage de contrôle. Est-ce normal, puis-je/dois-je le refuser, ou j'ai intérêt à laisser faire puisque je risque de recevoir de nouveau des allocations après l'arrêt maladie ?

Merci de votre aide.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
8593
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Dernière intervention
9 décembre 2018
1
Merci
Bonjour

Sachant qu'un contrôle peut remonter sur ce que vous avez perçu les 2 dernières années (5 en cas de fraude), on peut en effet être contrôlé jusqu'à 2 ans après la fin des aides touchées.

Merci Ysabe_l 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances a aidé 14301 internautes ce mois-ci

Merci pour cette information, si vous avez une source consultable ce serait parfait. :)
Mric11235813
Messages postés
615
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Dernière intervention
6 décembre 2018
-
> Mric11235813
Messages postés
615
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Dernière intervention
6 décembre 2018
-
Merci beaucoup.
Commenter la réponse de Ysabe_l
Messages postés
23694
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 décembre 2018
1
Merci
Le refus de contrôle peut donner lieu à une suspension partielle ou totale des paiements des prestations puis à une radiation administrative, avec le cas échéant, la demande de remboursement des sommes perçues à tort durant les années concernées, meme si vous n etes plus allocataire (sur 2 ans ou 5 si suspicion de fraude) En plus des sanctions pénales éventuellement encourues, le refus de contrôle peut également donner lieu au prononcé d’une pénalité financière par le Directeur de la Caf.
Articles L114-17 et L583-3 du Code de la Sécurité sociale et article 433-5 du Code pénal
extrait CAF controle a domicile


c est comme pour le droit du travail... Vous n êtes plus salarié pourtant vous et l employeur avez 3 ans pour réclamer via les prud’hommes ou le tribunal des sommes indûment perçues ou manquantes...
Idem pour le droit immobilier.....

Cordialement

Merci maylin27 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances a aidé 14301 internautes ce mois-ci

Oui c'est clair, merci beaucoup Le rendez-vous est pris.
Commenter la réponse de maylin27
Messages postés
34117
Date d'inscription
vendredi 21 janvier 2005
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 décembre 2018
0
Merci
Bonsoir
Je suis d'avis d'accepter ce cotrôle si toutefois cela est un vrai controleur de la CAF.
oui moi aussi, mais ça ne réponds pas à la question "puis-je le refuser".
zoulou33
Messages postés
34117
Date d'inscription
vendredi 21 janvier 2005
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 décembre 2018
-
Tu as des choses à cacher? Il ne me semble pas que tu puisses refuser mais je ne suis pas sûr.
> zoulou33
Messages postés
34117
Date d'inscription
vendredi 21 janvier 2005
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 décembre 2018
-
"vrai controleur", "des choses à cacher", à part douter des uns et des autres vous avez quelque chose de plus concret à proposer dont vous êtes sûre?
Je veux juste savoir si c'est normal d'avoir un contrôle quand on a plus d'allocation.
choubaka
Messages postés
37694
Date d'inscription
jeudi 4 avril 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
bonjour
Ils vont contrôler pour vérifier si ce que vous avez touché était légitime.
feloxe
Messages postés
24179
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 décembre 2018
-
Vous pouvez refuser mais alors n'attendez plus rien de la CAF et de toute façon en cas de refus ils auront accés a vos comptes bancaires, vos déclarations d'impots, etc
Commenter la réponse de zoulou33
Dossier à la une