Enfant majeur : comment le faire loger ailleurs???

-
Bonjour,
Bonjour,
Mon conjoint a demandé et obtenu en 2012 la résidence principale de son fils après des années de résidence alternée qui ne convenait pas à un garçon dont les parents aujourd'hui encore, ne s'entendent absolument pas sur l'éducation à lui donner. Le schéma familial que nous offrions étant plus stable et sécurisant, la mère étant plutôt ... défaillante, le juge a confié la gare à mon conjoint. C'est une enfant extrêmement difficile, victime d'une mère tordue, et manipulatrice. Il était dans le fossé scolairement parlant, nous avons donc décidé que le mieux était qu'il vive avec nous, pour que nous ayons la main sur tout ce qui est éducatif. Il va chez sa mère le mercredi soir, et une week end/2, et moitié des vacances. Mon conjoint n'avait pas demandé de pension parce que nous savions que ce serait pour elle une raison de faire durer et de multiplier les problèmes, ce qui importait était d'avoir la garde, et vite. Elle ne paye donc rien (ou des bricoles de temps à autres) malgré une demande faite par mon conjoint à l'entrée en seconde de mon beau fils. Elle l'a rejetée, en lui disant en gros, tu l'as demandé, tu payes. Pas de recours devant le juge pour ne pas embrouiller mon beau fils encore très soumis à sa mère, et qui a repris à son compte toutes les horreus que sa mère sui disait sur son père lorsqu'il était petit.
Nous avons ensemble deux enfants, de 8 et 11 ans. Mon beau fils est odieux avec ma fille de 11 ans : ils ont été ensemble, etc, se sont toujours considérés comme frère et soeur, mais depuis deux ans, c'est la guerre. Mon beau fils se comporte à la maison de façon extremement pénible, et insupportable.
Injurieux, grossier, ordurier, même avec moi, il vit chez nous en parasite.
J'estime avoir fait ce que je pouvais depuis 10 ans : je suis présente à la maison, je l'ai fait bosser, il sait parfaitement que sans moi, il n'en serait pas là où il en est. ce qui explique sans doute qu'il me voue cette haine, au lieu de haïr sa mère, qui a été si déficiente. Je veux bien comprendre tout cela.
Il refuse la vie que nous menons, s'emploie à saccager la famille, or j'ai deux enfants encore ici. Je souhaite, et mon conjoint est d'accord avec moi, qu'il aille maintenant vivre sa mère, où il a une chambre, etc. Nous paierons évidemment ce qu'il faut.Mais nous sommes avec lui dans une impasse : il dit vouloir nous détruire, et il nous use. Il se place en dehors de la famille, ne partage en rien les tâches domestiques qu'il pourrait, bref, ajoute crise d'ado et au fait qu'il a toujours été un enfant très très très dur.
Mon beau fils a aujourd'hui 17 ans, il a redressé la barre scolairement parlant, très bien même, il est aujourd'hui autonome question travail, est attaché à sa réussite scolaire, etc.
Aujourd'hui, nous souhaitons lui annoncer que nous n'entendons pas refaire une année comme celle qui vient de s'écouler et qui a été abominable. Nous voulons lui annoncer que nous avons décidé de ne pas le garder ici, puisqu'il n'y est pas heureux. et qu'il faut trouver une solution : internat, ou retour chez sa mère, ce qui nou semble le plus simple.
Il aura 18 ans en avril 2018. Que pouvons nous faire pour contraindre sa mère à le reprendre? l'essentiel est fait, il est sur les rails. Je vois partout des majeurs qui veulent repasser sous la garde d'un parent et l'autre n'est pas d'accord, je ne vois pas de cas où un parent souhaite ne plus avoir la garde de son enfant majeur, alors que celui ci reste là, enkysté, parce que vivre en parasite et nous faire crever de fatigue et d'usure est son but affirmé. Quand il sera majeur, que pourrons nous faire, à part le faire sortir par la police? bref, c'est une impasse. Il est prêt je pense, et sa mère le soutiendra, à attendre les flics pour infliger à son père et à ses frère et soeur le spectacle de leurs parents mettant leur frère à la porte. Que faire, comment faire, et quand? nous projetons de lui en parler, afin de résoudre la question simplement. Mai sil ne sera pas possible de discuter, c'est évident, pour lui tout va très bien... merci de votre aide.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
38353
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2018
3
Merci
bonsoir
Vous lui mettez le contrat en poche!! Soit, il se respecte les règles et les personnes de sa famille, soit il prend la porte a ses 18 ans tapantes!

Cela, c'est pour le coté fermeté! Il est évident que cet enfant est en souffrance, se sentant " rejeté par vous "père belle famille", surement alimenter par la maman et cela ne fera qu'accentuer son ressenti si vous lui mettez cet ultimatum.

Par conséquence, vous vous mettez à table, soit avec l'aide d'un professionnel ou pas, et vous videz son sac à lui en lui posant des questions (qu'es ce que tu nous reproches, qu'avons nous fait, ect)

Dans tout cela, il faut fermeté et message d'amour, auquel cas, vous ne pourrez rendre le bébé qui a grandit de " force" à la maman puisque dans un an , il est majeur.

Merci sophiag 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances a aidé 14462 internautes ce mois-ci

Merci pour cette réponse humaine, qui du coup est une aide, et pas un effort condamnationni un jugement. Merci. Parce qu’en effet, il n’est pas possible de continuer ainsi, et que bien évidemment t, il est en souffrance. Tout le monde l’est ici, parce que un enfant famille n’est va pas bien quand l’un ne va pas bien.
Merci.
sophiag
Messages postés
38353
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2018
> Ananasna -
tout cela, il faut lui dire. Sans etre dans le jugement, demandez lui de se mettre à votre place, commencez par lui dire que forcement, vous l'aimez, mais que vous ne pouvez continuer à le regarder se détruire et détruire les autres sans rien faire. Si il veut collaborer, alors, le travail sera fructifiant, si il refuse, vous ne pouvez agir contre sa volonté. Vous avez aussi le droit de demander à voir un éducateur
Commenter la réponse de sophiag
Messages postés
9355
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
10 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,
J'ai pas tout lu parce que c'est indigeste.
Un enfant majeur est majeur, donc pas sous la "garde" ni de sa mère ni de son père.
Il peut être hébergé, ... mais le mieux dans votre cas c'est que chaque parent lui verse une pension alimentaire et qu'il loge ailleurs.
Utilisateur anonyme -
Oui, je sais qu'il n'y a plus de garde au sens propre. C'est justement la difficulté : s'il refuse de loger ailleurs, comment fait-on? Par ailleurs, une précision, si vous voulez bien me répondre : êtes-vous juriste ou simple particulier? Merci!
Maman-power
Messages postés
356
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
16 juillet 2018
-
alors visiblement il est tout juste majeur....

vous pouvez facilement le mettre à la porte 6 an apres avoir combatu (la mere) pour qu'il vienne avec vous.
C'est visiblement un constat d'échec meme si vous vous attribué le merite de son redressement scolaire....

Il semble assez difficile pour un enfant de 17/18 ans de comprendre que ses parents (son pere) l'appel puis le rejete....


sans faire de psyco il est clairement en demande d'affection.
maintenant oui il est adulte mais tant que son indépendance financiere n'est pas garenti il peut demander une PA (la mere aussi si elle l'heberge)
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une