Entretien professionnel non fait [Résolu]

Messages postés
28
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Dernière intervention
6 novembre 2018
-
Bonjour à tous,

J'ai un petit soucis .... Je travaille depuis le 26/04/2012 et je n'ai jamais passé d'entretien ni annuel ni professionnel qui, si je ne me trompe, doit se faire tours les 2 ans.
Puis-je exiger ou prétendre à quelque chose en raison de ce manquement de la part de mon employeur.
Merci par avance de vos conseils et références
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
4033
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
14 décembre 2018
0
Merci
demandez un rendez vous à votre employeur !
Commenter la réponse de Any--Ly
Messages postés
17407
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 décembre 2018
0
Merci
Le Code du travail ne contient aucune disposition obligeant l’employeur à instaurer des entretiens d’évaluation dans son entreprise. Les juges reconnaissent toutefois à l’employeur le droit de pratiquer de telles évaluations, considérant que c’est un droit qui relève de son pouvoir de direction.

Vous pouvez toutefois être dans l’obligation d’organiser de tels entretiens en application d’une convention ou d’un accord collectif. Certains accords peuvent en effet définir des règles relatives à l’organisation ou au formalisme de l’entretien annuel d’évaluation. Il convient donc au préalable de s’y reporter.


Donc sauf convention collective (et nous ne pouvons deviner) ou accord d'entreprise (encore moins). L'entretien 'annuel' n'est PAS obligatoire. C'est à la discrétion de l'employeur.
Le piège des conventions collectives, c'est que ça pouvait être obligatoire dans l'entreprise ou vous étiez avant, mais pas dans celle là.

Puis-je exiger ou prétendre à quelque chose
Vous confondez le fond et la forme.

En lui même cet entretien ne vous apporte absolument rien. Ce n'est pas l'entretien qui décide si vous avez le droit à quelque chose. En général, lors de l'entretien, on vous annonce ce à quoi vous avez le droit.
Mais si vous n'avez le droit à rien, ça sert à rien de l'annoncer.

Comme l'a fait remarquer Any-ly, si vous avez des griefs ou des récriminations, vous pouvez demandez un entretien à votre responsable (ou même au dessus) quand vous voulez.
Mais préparez bien votre argumentation (la meilleure argumentation est généralement de venir avec la lettre de démission, vu que c'est votre plus gros argument), et évitez les trucs du genre, ça fait X temps que je suis dans l'entreprise, je mérite quelque chose. Ce que vous méritez c'est votre salaire, et vous le touchez. Si vous voulez plus, faut convaincre votre employeur que vous méritez ce que vous demandez.
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une