Achat de voiture annulé et chèque de caution

wood976 - 15 juin 2018 à 13:05
 wood976 - 16 juin 2018 à 12:32
Bonjour,
J'ai signé un bon de commande chez un concessionnaire auto le 6 juin avec accompte de 3000€. Depuis,ils m'ont appelé pour me dire que le financement chez eux a été refusé car j'ai une periode d'essai de deux mois. J'avais donc laissé tomber (sans récupérer mon chèque de caution et sans rappeler depuis ce coup de fil). Le concessionnaire m'annonce aujourd'hui le 15, qu'ils sont en droit d'encaisser le chèque, que la voiture a été envoyé en carrosserie... alors que le financement chez eux m'a été refusé. Le commercial doit contacté sa patronne pour «décider» mais je me prépare à une embrouille pour me soutirer un max. Puis-je récupérer mon chèque 9 jours calendaires après le bon de commande? Soit 7 jours ouvrés. Aujourd'hui c'était le jour prévu de livraison du véhicule pour info.
Et s'ils refusent de me rendre le chèque, que faire?
Merci

4 réponses

verywell Messages postés 645 Date d'inscription vendredi 18 août 2017 Statut Membre Dernière intervention 25 novembre 2018 333
16 juin 2018 à 02:20
Salut wood976 -

Tu nous indiques dans ton premier post que le concessionnaire t'informe que le crédit n'est pas accepté.
Je t'indique que si tu as la preuve que la commande est annulée par le concessionnaire tu peux ester en Justice.
C'est au moment de l'information du refus du prêt par la banque qu'il aurait fallu demander l'annulation "écrite" de la commande.
A présent tu indiques que tu as résilié cette commande probablement dans le temps imparti de la loi.

Dans ce cas tu as été imprudent en laissant l'affaire se dérouler en allant chez Opel.
En matière de vente il faut être cohérent et faire les démarches les unes après les autres.
Ce n'est pas le cas dans ton affaire.
Ford peut à présent garder l'acompte car tu n'as pas la certitude de cette annulation de commande.
Pire t'obliger à prendre le véhicule...

Pour l'action Judiciaire c'est foutu à toi de négocier avec Ford un arrangement.
Pour l'avenir saches que ce ne sont pas tes propres règles qui s'appliquent mais celles du législateur.

Cdt
1