Entourloupes au pays du meuble [Résolu]

CONSO12 - 25 mai 2018 à 11:42 - Dernière réponse : Afrikarnak 24492 Messages postés lundi 12 octobre 2009Date d'inscriptionContributeurStatut 25 septembre 2018 Dernière intervention
- 25 mai 2018 à 15:27
Bonjour,


Après livraison de notre canapé, nous avons observé notamment que la longueur de ce produit n’était pas conforme au descriptif du site X mentionnant une longueur de 188 centimètres au lieu des 179 centimètres constatés.

Le professionnel nous donne sa version des mesures que nous contestons n'ayant pas eu l’information lors de notre achat.

Le modèle X présente une forme évasée en bas de caisse, c'est pourquoi la longueur du canapé ne peut se mesurer sur la surface supérieure des assises et d'accoudoirs.

Nous contestons ces mesures dès lors où nous avons préalablement testé en magasin le modèle ASPEN 2 places et notre choix s’est porté sur ce canapé qui présentait suffisament d’espace, ce qui n’est pas le cas.


Ce professionnel nous a remis une facture dépourvue d’un certain nombre d’éléments relatifs aux produits d’ameublement comme la désignation du nom de l’animal ou à défaut la désignation de l’espèce animal prévu à l’article L.214-1 du code de la consommation.

Par ailleurs, sur le site X l’appellation cuir reconstitué est portée à la connaissance des consommateurs, ce qui est contraire au décret N 86-583 du 14 mars 1986.

Les dimensions d’encombrement n’ont pas été reportées sur notre facture en violation des dispositions réglementaires.

L’absence d’étiquetage des prix en magasin nous a conduit à demander ces renseignements à la vendeuse.

D’une façon plus générale, toute indication apposée sur un produit doit assurer une information loyale du consommateur sous peine de contrevenir à l’article L. 121-2 du Code de la consommation.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Afrikarnak 24492 Messages postés lundi 12 octobre 2009Date d'inscriptionContributeurStatut 25 septembre 2018 Dernière intervention - 25 mai 2018 à 15:27
2
Merci
Hello!!

Il semble s'agir au début de l'histoire d'un canapé aux dimensions aléatoires.. Puis soudain on passe dans le domaine 'animal':

désignation du nom de l’animal ou à défaut la désignation de l’espèce animal

Bizarre n'est il pas??

D'autre part le L214-1 du Code Conso traite des ARRHES et non de 'bestioles'..

Sinon voir coté du L111-1 Code Conso qui semble s'appliquer à cette ténébreuse affaire de 'canapé-animal'..

Avant que le consommateur ne soit lié par un contrat de vente de biens ou de fourniture de services, le professionnel communique au consommateur, de manière lisible et compréhensible, les informations suivantes :
1° Les caractéristiques essentielles du bien ou du service

.....................

Entre nous le petit monde douteux du canapé/meubles/cuisines et connu pour ses innombrables carabistouilles.. Donc quand on envisage un achat on fait attention comme si on devait traverser un champ de mines..

A+

Merci Afrikarnak 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13480 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Afrikarnak

Dossier à la une