Validité d'une procuration.

Sbg - 19 mai 2018 à 06:18 - Dernière réponse :  Sbg
- 7 juil. 2018 à 11:32
bonjour,
Suite au décès de ma belle-mère en Bretagne, l'ouverture de la succession a été faite dans le Finistère.
Un partage partiel doit être réalisé. Habitant l'île de La Réunion on me demande de faire une procuration (mon mari est décédé) mais on ne me demande pas d'authentifier ma signature à la mairie.
Une telle procuration sans signature authentifiée est elle valable ?
Merci d'avance pour vos réponse.
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

Meilleure réponse
condorcet 26488 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - 19 mai 2018 à 09:27
1
Merci
Une telle procuration sans signature authentifiée est elle valable ?
Si le notaire chargé du règlement de la succession ne l'a pas demandé, cela signifie tout simplement que cette authentification n'était pas nécessaire.
Rien ne vous empêche de faire légaliser votre signature en mairie.

Merci condorcet 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14164 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de condorcet
Meilleure réponse
bretecher 205 Messages postés dimanche 21 mai 2017Date d'inscription 17 juillet 2018 Dernière intervention - 19 mai 2018 à 14:49
1
Merci
Qui vous demande une procuration?
Généralement c'est le notaire qui demande une procuration quand on ne peut se déplacer et on donne procuration à un clerc

Merci bretecher 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14164 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de bretecher
Meilleure réponse
Ulpien1 1201 Messages postés vendredi 2 mars 2018Date d'inscription 17 juillet 2018 Dernière intervention - 7 juil. 2018 à 10:32
1
Merci
Bonjour
Le notaire breton vos a-t-il fourni le modèle?
La signature doit être authentifiée par une autorité habilitée, Si on ne vous l'a pas demandé c'est parce que vous avez à faire à un "laxiste"....Il y en a parmi les" nouveaux qui ont les dents qui raclent le plancher".

Merci Ulpien1 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14164 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Ulpien1
0
Merci
Bonjour,
Désolée pour ma réponse tardive mais j'ai définitivement quitté La Réunion.
Oui c'est un notaire qui me l'a demande avec un envoi par mail pour aller plus vite. Ce qui me surprend car n'importe qui peut la faire à ma place. (Aucun original)

Je suis donc surprise mais je n'ai aucune compétence dans ce domaine.
condorcet 26488 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - 7 juil. 2018 à 09:37
Ce qui me surprend car n'importe qui peut la faire à ma place. (Aucun original)
Depuis près de 2 mois après votre première apparition sur ce forum, vous avez eu tout le temps nécessaire pour rédiger cette procuration et faire légaliser votre signature en mairie afin d'authentifier l'origine de ce document, puis l'expédier ensuite à votre notaire réunionnais après avoir acheté une enveloppe et un timbre-poste pour affranchir l'envoi.
Vous êtes en métropole ?
Oubliez le laxisme réunionnais.
J'habitais La Réunion et je suis rentrée en métropole.
Si je pouvais je vous posterai la procuration et vous pourriez la commenter....
Commenter la réponse de Sbg
0
Merci
Oui mais cela me semble bizarre et à La Réunion aucun notaire ou avocat n'a répondu à ma question.
Le vais donc écrire à la chambre des notaires
condorcet 26488 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - 7 juil. 2018 à 11:02
Le vais donc écrire à la chambre des notaires
Inutile.
Je réponds à sa place :
"Veuillez vous présenter dans l'étude notariale la plus proche de votre domicile.
Vous obtiendrez satisfaction moyennant le versement de la somme de représentant les frais d'acte et honoraires"
Commenter la réponse de Sbg
0
Merci
J'ai déjà été voir un notaire à La Réunion...
Commenter la réponse de Sbg
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une