Vêtement abîmé au pressing

Igrene - 14 mai 2018 à 21:12 - Dernière réponse :  Igrene
- 15 mai 2018 à 21:52
Bonsoir

J'ai donné une veste au pressing qui me l'a rendue toute tachée
Après avoir discuté longuement avec le responsable qui m'a dit pour se justifier
que je l'avais donnée avec ces tâches ce qui est faux il m'a remis un chèque de 28,80€ ( valeur d'achat 49€ l'an dernier) mais a refusé de me rendre ma veste: c'est le chèque ou la veste m'a t il dit.Est ce normal .Quel est mon recours pour récupérer ma veste? Merci pour votre aide
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
Bonjour
Si il vous as remis un chèque :
Vous lui redonnez son chèque et vous reprenez votre veste et vous prenez conseils auprès d' un autre professionnel
Mais a refusé de me rendre ma veste: c'est le chèque ou la veste m'a t il dit
Essayez de savoir pourquoi il ne vous restitue pas votre veste .
J''ai trouve ceci :
https://www.litige.fr/articles/vetement-perdu-ou-deteriore-dans-un-pressing
https://www.inc-conso.fr/content/les-teinturiers-et-pressings
https://nettoyer-une-tache.ooreka.fr/ebibliotheque/voir/247132/reclamation-aupres-d-un-pressing-teinturerie-ou-blanchisserie
http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1607040/cas-pratique-le-pressing-m-a-rendu-un-vetement-endommage
Bonjour Gaston
Il veut garder la veste pour son assurance m'a dit l'employee, j'en doute ??
Le dialogue est très difficile c'est l'employée qui m'a remis le chèque
As t il le droit de garder la veste pour laquelle j'ai d'ailleurs paye le nettoyage raté? Quelle démarche dois je faire?
Gaston > Igrene - 15 mai 2018 à 20:49
Bonjour
D' Après l'employée son responsable garderais la veste vis a vis de son assurance
Vu que il seras difficile de savoir qui dit la vérité entre l'employé et le responsable
Prendre conseils auprès de votre assistance juridique
Fédération française des pressings et blanchisseries
Commenter la réponse de Gaston
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une