Maison au Portugal

Ana - 26 avril 2018 à 15:49 - Dernière réponse : Menui78 2 Messages postés jeudi 10 mai 2018Date d'inscription 10 mai 2018 Dernière intervention
- 10 mai 2018 à 21:49
Bonjour,
Mon père a fait un testament en France avec donation au denier des vivants. Il est dcd il y a 10 ans.
Testament fait chez un notaire.
Mes parents ont une maison au Portugal inventoriée sur la succession.
Ma mère a acheté nos parts sur cette maison en profitant du fait que nous n'y comprenons rien en portugais. Nous ne réclamions rien. Cette maison est aussitôt revendue avec plus valeur bien sur...
A-t-elle le droit d'avoir fait cela... Le testament français ne fait-il pas loi ? Mes parents vivaient au Portugal la plus part du temps mais ils avaient leur résidence en France, affaires en France.. Et mon père est enterré en France ...
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

condorcet 25722 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention - 26 avril 2018 à 17:00
0
Utile
A-t-elle le droit d'avoir fait cela...
Puisqu'elle vous avait acheté vos parts, qui pouvait l'empêcher de vendre ce qui lui appartient ?
Sauf que nous n'avons rien demandé et jamais rien signé ...
Sauf qu'un testament a été établi en France et que cette maison y est mentionnée alors ???
condorcet 25722 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention > Ana - 26 avril 2018 à 22:00
alors ???
Alors quoi ?
Vous avez écrit avoir vendu vos droits à votre mère.
Si vous n'avez rien demandé, ni rien signé, comment votre mère est devenue seule propriétaire de cette maison au Portugal ?
Et surtout qu'elle ait pu la vendre.
Le notaire portugais se serait laissé berner par votre mère ?
Menui78 2 Messages postés jeudi 10 mai 2018Date d'inscription 10 mai 2018 Dernière intervention - 10 mai 2018 à 21:49
le notaire n'est pas obligatoire au portugal...c'est le service des finances de la mairie qui s'occupe des successions...
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une