Demande de reconnaissance de nationalité italienne

mumutoto 3 Messages postés lundi 9 avril 2018Date d'inscription 9 avril 2018 Dernière intervention - 9 avril 2018 à 19:13 - Dernière réponse : mumutoto 3 Messages postés lundi 9 avril 2018Date d'inscription 9 avril 2018 Dernière intervention
- 9 avril 2018 à 19:31
Bonjour,
Je me permets de recueillir vos conseils, car je souhaite obtenir la reconnaissance de la nationalité italienne, et le problème suivant se pose à moi :
Mes arrières grands parents (nés en 1874 et 1890) étaient italiens tous les 2. Arrivés en France, ils ont eu 3 enfants, dont mon grand père (maternel) né en 1915. En 1927, mon arrière grand père a voulu assurer la qualité de français à ses 3 enfants, bien qu'ils soient encore mineurs. il a ainsi réclamé au nom de ses 3 enfants la nationalité de français en renonçant à leur place et par avance à leur droit de décliner la nationalité française à leur majorité. Il les a, en quelque sorte, contraints d'être français, et c'est l'argument que je souhaiterais soulever (en plus évidemment de mes propres motivations personnelles) pour demander ma reconnaissance de nationalité.
Qu'en pensez vous ? Quelqu'un a-t-il un témoignage ou une expérience similaire à m'apporter ?
Un grand merci d'avance.
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
1
bonjour
totalement impossible de récupérer la nationalité des arrières grands parents
mumutoto 3 Messages postés lundi 9 avril 2018Date d'inscription 9 avril 2018 Dernière intervention - 9 avril 2018 à 19:27
Bonjour et merci pour votre réponse, mais j'avais eu de l'espoir en lisant ce témoignage :
http://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-7298184-double-nationalite-franco-italienne
un peu similaire au mien non ?
Commenter la réponse de relax
0
Utile
1
Le grand père en avait le droit, la loi le permettait.

REINTEGRATION DANS LA NATIONALITE ITALIENNE

Le citoyen qui a perdu la nationalité italienne peut la réintégrer :

de manière automatique, en établissant sa résidence en Italie pour au moins un an, sauf renonciation expresse ;

à la demande,

s’ il effectue son service militaire auprès des Forces Armées italiennes;
ou
s’il est ou s’il a été employé de l’Etat italien, même à l’étranger ;
ou
s’il réside à l’étranger et déclare auprès des Autorités consulaires italiennes de vouloir être réintégré dans la nationalité italienne et, dans le délai de 1 an depuis la date de la déclaration, établi sa résidence en Italie ;
ou
par déclaration, dans le cas de la femme italienne qui a épousé un étranger avant le 1er janvier 1948.
mumutoto 3 Messages postés lundi 9 avril 2018Date d'inscription 9 avril 2018 Dernière intervention - 9 avril 2018 à 19:31
bonsoir et merci lila mais les 3 enfants (dont le père a "forcé" la nationalité française) sont tous décédés. Je suis la petite fille de l'un d'eux. Je ne pense pas pouvoir user de l'outil juridique que vous proposez
Commenter la réponse de Lila
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une