Apprentissage : Démission après abandon de poste.

Enirual - 14 mars 2018 à 19:54 - Dernière réponse : Enirual1 3 Messages postés mercredi 14 mars 2018Date d'inscription 15 mars 2018 Dernière intervention
- 15 mars 2018 à 14:37
Bonjour à tous,
J’ai choisi de publier dans cette catégorie pour le thème final, quand-bien même mon problème relève de bien plus en réalité.

Je suis actuellement en apprentissage pour un cap de vente. J’ai fais ma première année normalement dans mon entreprise. Au début, tout se passait relativement bien mais c’est rapidement devenu bizarre. J’ai eu des soucis persos plus quelques litiges en entreprise à une période où ça n’allait pas. J’ai rapidement compris que je ne m’y plaisait pas mais j’ai longuement gardé le silence, si bien que j’ai vu un apprenti partir avant moi pour des raisons similaires. C’est un stand de marché donc il était le seul à travailler avec moi en dehors des patrons. Après ça il n’était plus question de pouvoir partir donc j’ai pris sur moi, jusqu’à ce que ça devienne trop difficile. J’ai annoncer à mes employeurs ma volonté de partir, qu’ils m’avaient à ce moment là promis avant la fin de l’été 2017, une fois qu’ils auraient recruté. J’avais pour projet de reprendre une ancienne formation en diplôme supérieur, j’ai eu l’inconscience de leur dire que j’avais même trouvé une autre entreprise. Ça les a poussé à me menacer de ne pas signer de rupture si je ne faisais pas les choses comme ça leur plaisait. J’ai ensuite eu un rendez-vous chez le médecin qui m’a annoncé que j’avais une hypotïroidie. J’ai donc été mise en arrêt, pire chose qu’il puisse arriver pour mes employeurs. Ça a duré et à la fin de l’été je n’ai pas eue la rupture qui m’avait été promise. Ça m’a vraiment foutue dans de sales états, ma santé n’y aidant pas. J’ai été en abandon de poste et suis passée à côté de ma chance dans l’autre entreprise. Après ça, je n’étais absolument pas prête à leur faire fasse de nouveau, j’ai donc fais parvenir une lettre pour demander une rupture conventionnelle. Ils me l’ont refusé et m’ont proposée la démission plutôt. À ce moment là, les discours des personnes autour de moi divergeaient. Ma professeur de formation m’a mise en garde contre une éventualité de dédommagent que je leur devrais et qu’ils pourraient me demander si je n’allais pas au bout de mon contrat d’apprentissage, qui est un cdd. La démission m’est donc apparue impossible étant donné que mes employeurs sont assez à cheval sur les loies. Mois de mars, cela fait quatre mois que je suis en abandon de poste et sans nouvelles de mes employeurs.

Désormais, ma question étant :
Puis-je toujours envoyer ma lettre de démission en imaginant qu’ils l’accepteraient sans qu’il n’y ai de conséquences pour ces mois d’absences ? Je n’y crois pas trop et je suis paralysée. Je risque de me faire exclure de mon cfa si je ne trouve pas de solutions rapidement à ce qui est un problème quotidien depuis cet été pour moi... alors si vous avez des choses à éclaircir et des solutions à m’apporter, ce serait génial.

Merci à ceux qui prendront la peine de le faire !
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
tania57 27212 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 23 juin 2018 Dernière intervention - 14 mars 2018 à 20:03
2
Merci
Bonjour votre prof à du vous dire que la rupture conventionnelle n'existe pas pour un cdd et que la démission n'existe pas non plus pour une cdd

Merci tania57 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15573 internautes ce mois-ci

Enirual1 3 Messages postés mercredi 14 mars 2018Date d'inscription 15 mars 2018 Dernière intervention - 14 mars 2018 à 23:18
Non puisque lorsque le cfa m’a appelée et on m’a finalement recommandée la démission à nouveau
tania57 27212 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 23 juin 2018 Dernière intervention - 15 mars 2018 à 01:14
C'est minable ils faudraient qu'ils se recyclent ou alors ils ont parlé de rupture à l'initiative du salarié et vous n'avez pas compris
Enirual1 3 Messages postés mercredi 14 mars 2018Date d'inscription 15 mars 2018 Dernière intervention - 15 mars 2018 à 02:00
J’ai beau être apprentie, je reste considérée comme salariée. Mes patrons même m’ont proposée cette solution mais comme expliquer dans le topic, je n’avais pas confiance à ce moment là
tania57 27212 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 23 juin 2018 Dernière intervention - 15 mars 2018 à 05:21
Tant pis alors faites ce que bon vous semble
Enirual1 3 Messages postés mercredi 14 mars 2018Date d'inscription 15 mars 2018 Dernière intervention - 15 mars 2018 à 14:37
Si seulement c’était aussi simple, je ne serais sans doute pas venue ici.
Commenter la réponse de tania57
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une