Rétablir l'équité d'une succession

escargottine 2 Messages postés dimanche 11 mars 2018Date d'inscription 11 mars 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 09:51 - Dernière réponse : Ulpien1 971 Messages postés vendredi 2 mars 2018Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention
- 11 mars 2018 à 17:13
Bonjour,
Pouvez vous me conseiller concernant une éventuelle possibilité de rétablissement de l'équité d'un héritage familial :
Je suis enfant unique, j'ai 2 enfants. Mes parents ont prévu de léguer la quotité disponible de leurs biens à leur petite fille et seulement à elle, ignorant ainsi leur petit fils.
Ai-je dès à présent ou aurai-je lors de la succession, un moyen de compenser ce que je considère comme une injustice vis à vis de mon fils ?
Je vous remercie d'avance de la réponse que vous pourrez m'apporter.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

condorcet 26170 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 juin 2018 Dernière intervention - Modifié par condorcet le 11/03/2018 à 10:15
0
Merci
Ai-je dès à présent ou aurai-je lors de la succession
Vis à vis de la succession de vos parents, vous êtes absolument désarmé.
Chacun décide de léguer la quotité disponible à l'un de ses petits-enfants, et ignorer l'autre.
A ce niveau vous, le père ou la mère des enfants n'avez aucune possibilité de compenser.
Ou persuader la bénéficiaire du legs d'y renoncer, décision qu'elle seule pourra prendre à sa majorité.
Aucun Juge des Tutelles ne vous y autoriserait pendant sa minorité.

ce que je considère comme une injustice vis à vis de mon fils ?
La responsabilité incombe à vos parents, lesquels ont d'ailleurs la possibilité de révoquer leur testament pendant le cours de leur existence.
Les 2 grands-parents ne devraient pas disparaître ensemble (sauf circonstances exceptionnelles).
Au décès du premier, le survivant peut modifier ses dispositions testamentaires en stipulant, en sens inverse, léguer la quotité disponible au petit-fils.
escargottine 2 Messages postés dimanche 11 mars 2018Date d'inscription 11 mars 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 17:01
Je vous remercie de votre réponse.
Je n'envisage pas que mes parents puissent modifier leurs dispositions.
J'espérai pouvoir compenser cette injustice à mon niveau (et celui de mon époux).
Je recherche des moyens possibles dans ce sens.
Commenter la réponse de condorcet
Ulpien1 971 Messages postés vendredi 2 mars 2018Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 17:13
0
Merci
Bonjour
Eh bien , pour compenser ne serait-ce qu'en partie, vous attribuerez une partie ou la totalité de votre quotité disponible à votre fils.
Commenter la réponse de Ulpien1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une