Chauffage

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 22 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017
-
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 22 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017
-
Bonjour*

Nous habitons dans un groupe d'immeuble de plus de 100 appartements. L'isolation fait défaut et sur ce plan notre logement est le plus mal situé.
Depuis 2010 j'interviens régulièrement par lettre recommandée sans résultat. Pour obtenir un confort convenable nous sommes obligés d'utiliser un chauffage d'appoint. Ceci a un coût qui s'ajoute au charge chauffage copropriété (162 Euros trimestriel)
Je souhaiterais réagir en mettant cette somme sur un compte et les déduire de mes charges tout en évitant les problèmes.
Il me plairait d'avoir des conseils sur la marche à suivre si ce genre de démarche est possible.
Merci des réponses, cordialement

4 réponses

Messages postés
21979
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
10 avril 2020
8 342
Si vous ne payez pas vos charges, vous êtes en tort et vous risquez des frais supplémentaires de relance et au final de saisie sur salaire !

Vous voulez un "confort convenable" ? Quelle température avez-vous sans votre chauffage d'appoint ?

Certains immeubles sont équipés d'un chauffage collectif "minimal" (de type 13 degrés) et il faut toujours ajouter un chauffage individuel par appartement, est-ce votre cas ?

D'autre part, il existe des dispositifs obligatoires de mesure par logement de la quantité de chauffage collectif dépensé et donc les charges sont calculées en conséquence : est-ce votre cas ?

Etes vous locataire ou copropriétaire ? les recours sont différents...
Messages postés
21979
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
10 avril 2020
8 342
Vu que vous êtes propriétaire, vous avez des moyens d'action amiables auprès du syndic et du conseil syndical : les avez vous informés du problème ? Que répondent-ils ?
Demandez une étude de l'isolation et des solutions possibles. Il faut faire une étude globale, en examinant les sources de déperdition d'énergie : les murs ? les fenêtres ? les toitures ? le système de chauffage est-il optimisé ? Un chauffage individuel serait-il plus performant qu'un système collectif ?

Il y a des organismes spécialisés et indépendants (attention aux profiteurs) , renseignez vous à l'ADEME par exemple.
Merci à tous ainsi qu'au dernier message "Andre78fr". Ne pouvant prendre un avocat et devant l'inertie du syndic et du conseil syndical face à l'assemblée générale; je vais finir par me résoudre à payer un double chauffage (celui de la copropriété et l'appoint).
Vos messages finissent par me convaincre que fasse à l'impossible, il me reste à faire figure.
Cordialement
Bonjour,

L'isolation est un élément de confort, le bailleur n'a pas d'obligation.
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 22 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017

Je suis propriétaire et je voudrais réagir face à l'inertie de la copropriété en ne payant plus mes charges chauffages (tout du moins les mettre sur un compte part) Merci et cordialement
Messages postés
32951
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 avril 2020
7 660 >
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 22 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017

bonsoir,

avez-vous mis ce problème à l'ordre du jour d'une AG ?

cdt.
Messages postés
16205
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
306
Bonjour
Dans un logement la température minimale est de 19 degrés, donc faire constater cela et éventuellement ensuite entreprendre l'autre démarche, saisir le tribunal d'instance pour peut-être faire bloquer vos charges, mais vous ne pouvez le faire de votre propre initiative.
Vous dites être propriétaire de ce logement, n'y a t-il pas une isolation a faire qui vous est propre sans l'avis du syndic ?


Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 22 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017

Merci à tous pour vos réponses-bien souvent il y a souvent confusion entre chaleur et notion température.
Je suis propriétaire dans un bâtiment non isolé.
J'ai effectué de multiples intervention, le blocage se fait au niveau de l'assemblée générale; beaucoup des propriétaires ne le sont qu'à titre de bailleurs. Ils ne se sentent pas concernés pour engager des dépenses.
J'ai vu l'ademe qui évidement son de mon avis mais ramène le problème au niveau de la copropriété. Donc je tourne en rond.
La solution, qui me venait à l'esprit, était d'extraire les charges chauffage et de les placer sur un compte séparé. Sur ce sujet j'ai bien peut que lekabilien ait raison. Malheureusement je ne suis pas assez fortuné pour prendre un avocat pour aller jusqu'au tribunal. Cordialement
P.S le problème a été mis à l'ordre du jour pour l'AG.
Messages postés
16205
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
306 >
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 22 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017

Bonjour
Malheureusement les rapports de forces a priori ne sont pas en votre faveur, et qu'il n'est pas possible de se faire justice soi-même, donc, vous n'avez pas 36 solutions.
Messages postés
2088
Date d'inscription
vendredi 13 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mars 2020
380
Vous avez acheté un bien immobilier en connaissance de cause, en particulier sur la qualité de l'isolation et le fonctionnement de la copropriété mais le problème des bailleurs moins enclins à réaliser ce type de travaux est bien réel. Votre idée de ne pas payer les charges est mauvaise ; oubliez là.

C'est bien au niveau de l'AG qu'il faut agir ; faire pression sur le conseil syndical, mobiliser aussi les résidents (les associations de locataire ont parfois des droits mais peuvent dans tous les cas faire pression sur leurs bailleurs), vous pouvez même préparer un dossier complet avec des aides et des financements qui aura d'autant plus de chances d'être voté.
Les travaux de rénovation énergétique se votent désormais à la majorité simple de l'article 24 (ce qui donne plus de poids aux présents et représentés et moins à certains bailleurs qui ne bougent pas...).
Bon courage en tout cas !
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 22 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017

Merci - je me rends compte qu'il va me falloir admettre qu'en tant que pot de terre j'assume une double dépense. Cordialement
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 22 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017

C'est chose faite ci-dessus
Dossier à la une