Donation au dernier vivant et tutelle [Résolu]

minini - 5 déc. 2017 à 18:24 - Dernière réponse : condorcet 26529 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention
- 5 déc. 2017 à 19:20
Bonjour,

Mes grand-parents avaient opté pour une donation au dernier vivant pour se protéger mutuellement.
Mon grand-père vient de décéder. Mon père a entrepris une demande de tutelle envers ma grand-mère et la succession est bloquée en l'attente de la décision.
Si il obtient la tutelle, est ce lui devra prendre le choix du type de donation à appliquer (usufruit total, 3/4 usufruit ou pleine propriété) alors qu'il est directement impacté dans les conséquences de choix pour son héritage?

Merci d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
condorcet 26529 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 5 déc. 2017 à 18:34
1
Merci
est ce lui devra prendre le choix du type de donation à appliquer
Non, le juge des tutelles, avec 99 chances sur 100 que ce soit sur l'usufruit total.

Merci condorcet 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14045 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Votre réponse me rassure. Merci pour la clarté et la rapidité !
condorcet 26529 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 5 déc. 2017 à 19:20
Votre réponse me rassure.
Le Juge décide dans l'intérêt de la personne placée sous la protection de la justice.
Le tuteur exécute les instructions du Juge.
Il est essentiellement un gestionnaire mais sans pouvoir prendre de décision quand à la disposition du patrimoine.
Donc l'option de la grand-mère dans le cadre de la donation au dernier vivant, est une décision portant sur son patrimoine.
De plus, lorsque le tuteur a des intérêts communs avec la personne sous tutelle, il ne peut agir, un tuteur spécial dit "tuteur ad hoc" est désigné.
Dans votre cas, malheureusement très fréquent de la détérioration des facultés mentales d'une personne âgée, il n'y a pas de très graves décisions à prendre.
Le membre de la famille peut être maintenu ou désigné dans cette fonction.
Commenter la réponse de Minini
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une