Retrait non autorisé [Résolu]

-
Bonjour,
Ma demande concerne un problème de compte vidé sans autorisation.
En effet la personne qui avait (uniquement) un livret A dans cette banque est décédée mais selon son testament je suis héritière.
Mon problème c'est que je viens de recevoir son dernier relevé et sur lequel apparaît 0€
Il faut savoir que je suis la seule a avoir la procuration et que je n'ai pas touché a cette argent depuis le décès.
J'ajoute également que les factures et autres frais (enterrement...) ne se font pas sur ce compte mais sur un autre, situé dans une autre banque.
J'aimerais savoir si ils ont le droit de faire ça sans prévenir personne et ce que je peux faire pour récupérer cette argent ?
Merci par avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
14981
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Vous avez demandé une explication à la banque ?
Commenter la réponse de Energizor
0
Merci
Bonjour,

Peut-être n'y avait-il pas d'argent sur ce livret ?
cristali
Messages postés
13485
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Dernière intervention
14 décembre 2018
-
bonjour
tout a été retiré d'un coup pour se retrouver a 0€.
Mais qui l'a retiré et pour le mettre ou ...
> cristali
Messages postés
13485
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Dernière intervention
14 décembre 2018
-
Je ne sais pas, personne n'a accès a ce compte en dehors de la banque. La personne décédée était celibataire et sans enfants.
Poisson92100
Messages postés
24321
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
bonjour
Répondez donc à Sissi !

Zero c'est une clôture et non juste un retrait ou il aurait fallu laisser 10 euros
N'est ce pas le notaire qui a cloturé etc
Le retrait date d'avant ou après le déces ?
cristali
Messages postés
13485
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Dernière intervention
14 décembre 2018
-
Et la banque, elle dit quoi ?
Après et le notaire n'a pas accès a ce compte.
Commenter la réponse de Komar
Dossier à la une