Reformulation d'un bail de location suite départ d'un locataire

Résolu
Domdoco24
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 26 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juillet 2017
- 26 juil. 2017 à 15:50
Valenchantée
Messages postés
23522
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2022
- 26 juil. 2017 à 17:15
Bonjour,
L'un de mes deux locataires qui vivaient en couple a quitté la maison qu'ils louaient à leurs deux noms (ils sont tous deux signataires du bail), laissant sa compagne qui souhaite continuer à louer la maison. Etant elle aussi locataire de plein droit puisque signataire, je ne peux m'opposer au fait qu'elle reste. Cela dit, le départ de son compagnon change les conditions financières de la location car elle a un tout petit revenu (très loin de 3 fois le montant du loyer). Par ailleurs, le bail de location arrive à échéance à la fin du mois de décembre. Je voudrais savoir si je peux lui refaire un bail à son nom, en demandant une caution solidaire (ce qui n'était pas le cas dans le contrat d'origine à leurs deux noms) ou si je ne peux faire qu'un avenant sans possibilité de modifier quoi que ce soit dans le contrat d'origine. Etant donné que la donne n'est plus la même qu'il y a six ans (au moment où ils ont pris la location à deux), j'espère que j'ai le droit de mon côté de demander de nouvelles garanties.
Pouvez-vous m'expliquer la marche à suivre en pareil cas et les textes que je pourrais consulter ? Merci infinement.

3 réponses

djivi38
Messages postés
46743
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2022
13 307
26 juil. 2017 à 17:11
bonjour,

et, excusez-moi, ne vous laissez pas abuser par le genre de phrase "Un garant ? Oh oui ! Pas de problème, je vous fournis les papiers très vite !".
Attendez que la caution ait fait les formalités en bonne et due forme et, ensuite, établissez le nouveau bail.
Poisson vous a bien dit "en échange..." = pas d'attestation de garant en bonne et due forme = pas de nouveau bail.

https://droit-finances.commentcamarche.com/immobilier/guide-immobilier/2919-lettre-de-garant-modele-d-acte-de-cautionnement/

Cdt.
1
Valenchantée
Messages postés
23522
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2022
5 438
26 juil. 2017 à 16:14
Bonjour,

Un avenant suffit pour faire valoir le départ de Monsieur. Vous pouvez demander un garant à Madame mais elle n'est pas obligée d'accepter.

Cdlt
0
Domdoco24
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 26 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juillet 2017

26 juil. 2017 à 17:00
Merci pour votre réponse, le fait est que je préférerais lui refaire un contrat sur lequel on pourrait stipuler une caution solidaire, je trouve que le contrat d'origine était très basique. Mais ai-je le droit de lui refaire un contrat et faut-il qu'elle résilie de son côté, vu que moi je ne peux lui donner congé... ?
0
Valenchantée
Messages postés
23522
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2022
5 438
26 juil. 2017 à 17:15
Non, pas de nouveau contrat puisque celui qui est en cours continue de courir. En effet, il faudrait qu'elle donne congé ... ce qui pourrait paraître curieux à un juge si d'aventure, une telle histoire finissait au tribunal ...

Le contrat d'origine est peut-être très basique mais, à part la clause d'indexation, ça n'a pas grande importance puisque la majorité des dispositions doit être légale (loi du 6 juillet 89).

Vous pouvez tout aussi bien demander un garant maintenant. Evidemment, il faut qu'elle soit d'accord et qu'elle en trouve un !
0
Poisson92100
Messages postés
26085
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juillet 2022
7 429
26 juil. 2017 à 16:25
bonjour
si madame veut un contrat à son nom exigez en échange un garant (n'oubliez pas que nouveau bail = fin de la solidarité du partant, solidarité qui vous protégeait 6 mois)

vous ne pouvez imposer son départ à mme... certains dans ces situations étant assez C...pour ne pas partir

vous aurez tout intérêt à réagir vite en cas d'impayés (RAR des 3 semaines de retard, commandement visant la clause résolutoire le 5 du mois suivant pour avoir deux mois de retard entier etc)
0