Poutre maitresse qui est responsable

Messages postés
43
Date d'inscription
mardi 6 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juillet 2017
-
Messages postés
7870
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2022
-
Bonjour,
A la demande d'un copropriétaire le syndic a pour évaluer l'état d'une poutre maitresse entre le rdc et 1er étage commissionné un expert. J'étais present lors de l'expertise, la seule approche technique de l'expert a été une pelle de chantier pour tester l'état de la poutre et une appréciation visuelle. Le rapport d'expertise fait part de commentaire sur le fléchissement de la poutre, qu'il est indispensable de la conforter et de l'étayer et cela sans justifier le pourcentage de courbure et le pourcentage de dégradation de la poutre. Le conseil syndical a fait remontrance au syndic des techniques d'expertise de la poutre et demandé une expertise par l'assurance de copropriété du fait que la vétusté n'est pas mentionnée dans le rapport de l'expert mais des antécédents de sinistres incendie et dégâts des eaux non déclarées mentionnées dans le rapport. Le syndic va dans le sens de l'expert pour entreprendre des travaux sur la poutre sans devis mais sur la base du choix d'un expert comme maitre d'oeuvre et demande au conseil syndical la convocation d'une AG extraordinaire argumentant que le conseil syndical est responsable si il ne l'accepte pas. Je trouve cette situation ubuesque. Que doit faire le conseil syndical pour défendre les intérêts de la copropriété?

2 réponses

Bonjour,

Il ne faut pas laisser-aller avec des poutres de soutènement qui sont détériorées, rongées par la rouille suite à plusieurs dégâts des Eaux dans l'Immeuble, dont l'entretien n'a pas été suivi et si il s'avère nécessaire de poser des étais, c'est que le risque existe (effondrement par exemple).

Le Syndic fait son travail si il y a besoin de convoquer une Assemblée générale spéciale (A.G.E) qui de ce fait informera tout le Syndicat des copropriétaire qui prendra connaissance de la situation de l'état de l'Immeuble.

Demander à l'Architecte de l'Immeuble de réaliser un Audit et présenter à l'Ordre du jour en question avec proposition de Devis d'Entreprises susvisés par l' Architecte désigné.
De joindre également, à la convocation, le rapport de l'Expert.

Cordialement.
Messages postés
7870
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2022
2 747
Bonjour,

Le syndic ne peut entreprendre les travaux sans un vote de l'AG.

S'il l'estime nécessaire le syndic n'a pas à demander une autorisation pour convoquer une AG, mais il ne doit pas le faire à tort ou à travers, sinon il pourrait y être de sa poche.

Est ce que quelqu'un a décrété qu'il y avait urgence absolue !!!!
Si oui, alors dans ce cas, le syndic prend les mesures de protection (pose d'un étai provisoire par ex.), monte avec le CS un dossier complet et ensuite convoque l'AG (ou attend la prochaine) pour décider.

Si le syndic fait du "chantage", il faudra envisager de le remettre dans le droit chemin : c'est un fournisseur comme les autres, voire en changer.....