Sport au collège avec la canicule [Résolu/Fermé]

Anniedu50 - 22 juin 2017 à 21:46 - Dernière réponse : DCI 63637 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention
- 23 juin 2017 à 15:15
Bonsoir ,
je voudrais vous posez une question un peu bête . Est ce que un directeur de collège , a le droit d'exiger en temps de canicule de faire faire 2 heures de sport . Le soir même mon fils a eu un coup de chaud dû à la canicule . Sachant que j'avais eu une conversation téléphonique avec se directeur qui m'avait dit " madame , les enfants risques rien avec la canicule faites moi confiance " ah oui Bonjour la confiance , j'ai eu très peur quand mon fils a eu son coup de chaud , quelle son les recours pour nous ?
Afficher la suite 

11 réponses

liberté17 - 23 juin 2017 à 10:33
+3
Utile
bonjour

je pense que d'abord, il aurait été judicieux de voir le medecin quand il a fait ce coup de chaleur, et voir par la suite ce que le medecin préconise
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
DCI 63637 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention - 23 juin 2017 à 10:41
+2
Utile
Bonjour,

Parallèlement au directeur du collège, il faudrait contacter aussi le professeur d'EPS et lui soumettre la question.
Sinon, demander à votre médecin traitant un certificat médical contre-indiquant toute activité sportive et physique au sein de l'établissement en période de canicule.
Il n'est pas interdit non plus de faire valoir par courrier recommandé avec AR la notion de risque que prend l'établissement en maintenant des heures d'EPS en plein air ou en locaux surchauffés (autres que natation, bien sûr !)
DCI 63637 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention - 23 juin 2017 à 11:44
+1
Utile
Tout à fait.
Mais reste ensuite à juger du bon sens... ou de l'incongruité (en étant poli...) de la décision prise par rapport à des conditions climatiques potentiellement dangereuses.
Josh Randall 18153 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention - 23 juin 2017 à 10:59
0
Utile
Bonjour

En l'absence de consignes claires émanant de la Préfecture, le chef d’établissement peut prendre cette décision en concertation avec l'équipe éducative. Mais rien ne l'y oblige...
Misha-d'ok - 23 juin 2017 à 12:02
0
Utile
1
Bonjour,

Les professeurs EPS non pas tous de cerveau.
Quand l'un d'eux organise un jeu de piste en forêt, lors d'une ouverture de chasse.
Ce n'est pas mieux !
Et un parent qui se plaint, c'est l'enfant qui subit les représailles du prof...

Existe-il une vraie solution ??
Bonjour , vous avez entièrement raison , je suis tout à fait d'accord avec vous . Cependant pas facile non plus quand le directeur n'a pas de dialogue ni de compréhension !
0
Utile
1
Bonjour,

Le ministère de la santé communique sur les risques liés à la canicule par spot télé et radio, entre autre.

La limitation des activités sportives ou physique fait partie des recommandations.

En cas d'accident, un coup de chaleur peut être lourd de conséquence y compris chez un enfant et un Ado, la responsabilité du chef d'établissement pourrait être engagée. Il serait de toute façon couvert par son administration.

Bonne journée
Bonjour ,
Merci de m'avoir répondue eh oui comme toujours , toujours protéger par son administration . ( excusez moi ma franchise ) mais les parents ont juste leur gueule à fermer ! Bonne journée
Coprodelille - 23 juin 2017 à 13:03
-4
Utile
2
Bonjour je ne peut m enpecher de réagir
Je suis éducateur sportif ( pas Prof d EPS) une activité sportive même sous forte chaleur , pour peu qu'elle soit bien conduite avec l'hydratation nécessaire et les pauses ombragées nécessaires devrait bien ce passé
Il faut tout de même se poser des questionnement sur la condition physique de nos enfants, actuellement j ai peur de soumettre les enfants .a la pluie , au vent. Au froid, de peur que les parents me le reproche
, pas plus tard hier j ai du me ''battre'' avec ma hiérarchie pour emmener les enfants dans le cadre des tap a l extérieur de peur que ces pauvres petits aient trop chaud
Il ne faut pas s'étonner que des que l on demande a un ado de courir il éprouve de la répulsion
Nous somme en train de fabriquer une génération .....de . feniant c est pas grave il commenceront a ce bouger a la quarantaine ..mais en conditions physique médiocre
Bonjour monsieur ,
au lieu de traité les ados de feniant , sachez qu'ils sont pas à mettre tous dans le même panier . Sachez pour votre gouverne cher monsieur , que mon fils mesure 1m58 et 42 kg .. donc à la base il est un peu fragile vu sa carrure . Alors au lieu d'avoir des préjugés mal placé , faites donc le ménage dans votre tête , et posez vous les bonnes questions . Maintenant si votre métier ne vous plaît pas , personnes vous retiens , changer tout simplement de métier !!!!
DCI 63637 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention > Anniedu50 - 23 juin 2017 à 15:15
Laissez tomber...
Ses propos n'ont aucun intérêt. Et donnent une image assez déplorable du métier d'éducateur sportif.
En ce moment, je peux constater personnellement que les professionnels sérieux dans ce domaine prennent le soin d'éviter de faire prendre des risques aux gens qui leur font confiance et évitent d'exposer des gamins/gamines à des efforts et activités physiques sous 36/38°.

Après, c'est une question de conscience professionnelle et surtout d'intelligence.
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une