Suis je héritier ? [Résolu]

Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 7 mai 2017
Dernière intervention
1 octobre 2017
- - Dernière réponse : htxs
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 7 mai 2017
Dernière intervention
1 octobre 2017
- 1 oct. 2017 à 11:57
Bonjour
Je me pose une question a laquelle je n'ai pas reussi a trouver une reponse sur le net.
J'ai perdu ma mere et mon pere s'est remarie avec ma deuxieme mere qui avait deja un enfant que mon pere a reconnu. J'ai été adopté (adoption simple) par ma mère. Mes parents ont eu deux autres enfants et nous avons donc forme une famille de 4 enfants. Ma mere adoptive a une soeur unique qui n'a pas d'enfant et qui n'est pas mariee. Les parents de ma mere adoptive sont decedes.
Ma mere adoptive est egalement decedee ansi que mon pere.
Si la soeur de ma mère adoptive decede suis je héritier ? Si oui quelle est la différence de statut avec mes autres demi freres ou soeurs ?
D'avance merci pour votre éclairage car moi je suis perdu
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
28381
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
18 décembre 2018
1
Merci
car moi je suis perdu
Vous n'êtes pas le seul, votre exposé laisse perplexe.
Si l'on en retient que :
-après le décès de votre mère, votre père a convolé en secondes noces ;
-cette seconde épouse était mère d'un enfant non reconnu par son père "biologique" ;
-votre père a reconnu cet enfant comme étant le sien;
-cette seconde épouse vous a adopté simplement ;
-2 enfants sont nés de cette seconde union.
Quatre enfants sont en présence.

Si la soeur de ma mère adoptive decede suis je héritier ?
Réponse négative si votre mère est en vie.
Réponse affirmative si votre mère étant décédée avant sa soeur, les 4 enfants viendraient à la succession de cette tante maternelle par représentation, recueillant ensemble les droits qu'auraient obtenus votre mère si elle était restée en vie au décès de sa soeur.

Si oui quelle est la différence de statut avec mes autres demi freres ou soeurs ?
Il n'existe par de demi, quart ou huitième de frères (ou soeurs), mais des frères (ou soeurs) germains, consanguins ou utérins.

Cela étant, les 4 enfants sont à égalité, soit de par leur filiation naturelle (leur naissance), soit par leur filiation adoptive.

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 15844 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Bonjour et merci beaucoup Condorcet pour votre réponse.
Cela éclaire grandement ma réflexion.
Bravo a ce site pour la rapidité et la qualité des réponses.
Bien cordialement
Commenter la réponse de Htxs
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 7 mai 2017
Dernière intervention
1 octobre 2017
0
Merci
Cher Condorcet
Je réouvre ce topic car je souhaiterais savoir si l’age auquel j’ai été adopté est important ?
En effet j’etais adulte lorsque l’adoption a ete initiee et validee.
Cette donnee est elle importante ?
Pour votre bonne information sachez que les notaires que j’ai contacte jusqu’a present considerent que je n’ai aucun droit dans cette succession du fait de mon adoption simple.
Bref cette situation semble bien compliquee. A ce titre existe t il des references juridiques sur lesquelles m’appuyer a tout hasard ?
D’avance un grand merci pour votre aide.
Bien a vous
condorcet
Messages postés
28381
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
18 décembre 2018
-
Je rouvre ce topic car je souhaiterais savoir si l’age auquel j’ai été adopté est important ?
Aucune importance, en droit privé.

sachez que les notaires que j’ai contacte jusqu’a present considerent que je n’ai aucun droit dans cette succession du fait de mon adoption simple.
Cette affaire se passe en France ?
Commenter la réponse de htxs
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 7 mai 2017
Dernière intervention
1 octobre 2017
0
Merci
Oui en France. L’ensemble des acteurs de cette affaire est francais. C’est surprenant non ?
Bien a vous
Utilisateur anonyme -
Bonjour,
Vous êtes héritier réservataire de l'adoptant, mais pas de sa famille. Si votre tante a envie de vous priver de sa succession, elle en a le droit, tout comme elle peut aussi en priver vos frères et soeurs. C'est peut-être ce que les notaires vous disent ? aujourd'hui vous n'êtes pas héritier parce qu'elle n'est pas décédée, et qu'elle peut décider si vous le serez au non.
condorcet
Messages postés
28381
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
18 décembre 2018
-
C’est surprenant non ?
Et même +.
(copier-coller)
Dans la famille de l’adoptant, l’adopté a les mêmes droits que les autres enfants biologiques. L’adopté simple a donc une double vocation successorale. Il hérite si ses parents biologiques décèdent et il hérite également si celui qui l’a adopté vient à décéder.

http://www.heritage-succession.com/article-les-droits-de-succession-en-cas-d-adoption-simple.html
htxs
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 7 mai 2017
Dernière intervention
1 octobre 2017
-
Merci pour vos reponses. Ma tante est helas decedee cet ete et la sotuation que j’avais anticipee est aujourd’hui averee.
A priori il n’y a pas de testament qui, j’en conviens, pourrait m’ecarter de cette succession.
En synthese et sans denaturer vos propos j’en deduis que j’ai les memes droits que mes freres et soeurs pour la succession de ma mere adoptive (ca je le sais car ma mere adoptive est decedee et j’ai ete associe a sa succession) mais qu’il subsiste un doute pour la sussession de la soeur de ma mere adoptive. Ai-je bien resume la situation ?
Bien a vous
> htxs
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 7 mai 2017
Dernière intervention
1 octobre 2017
-
Bonjour
je pense que vous n'avez pas compris ce que les notaires vous ont dit car si un notaire peut se tromper, l'ensemble des notaires consultés ne peut pas se tromper sur cette question qui relève d'un domaine au coeur de leur profession.
Les droits successoraux que l'adopté simple a dans la famille de l'adoptant, sont précisés dans l'article 368 du code civil, qui dispose:"l'adopté et ses descendants ont, dans la famille de l'adoptant, les droits successoraux prévus au chapitre III du titre 1er du livre III. (autrement dit indiqués au droit des successions).
L'adopté et ses descendants n'ont cependant pas la qualité d'héritier réservataire à l'égard des ascendants de l'adoptant. ".
En conséquence, la représentation étant bien prévue dans le chapitre III précité, vous êtes héritier en représentation de votre mère prédécédée dans la succession de votre tante, soeur de votre mère adoptive.
htxs
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 7 mai 2017
Dernière intervention
1 octobre 2017
> ;; -
Oui j’ai probablement mal compris. Votre réponse est très claire et je vais en faire part au notaire chargé de cette succession.
Si d’aventure je rencontrais encore des problèmes je me permettrais de revenir vers vous.
Un grand merci d’avoir consacré de votre temps pour m’expliquer tout cela.
Bien a vous
Commenter la réponse de htxs
Dossier à la une