Rédaction d'un testament [Résolu]

Lafleur - 7 mai 2017 à 07:55 - Dernière réponse :  Lafleur
- 7 mai 2017 à 10:58
Je n’ai pas d’héritier réservataire
Je souhaite désigner Alain comme exécuteur testamentaire
Je souhaite donner à Alain l’ensemble de mes meubles
Je souhaite donner à Bernard 10000 €

Mon testament doit-il être rédigé ainsi :
Je désigne Alain comme exécuteur testamentaire
J’institue Alain comme légataire à titre universel pour l’ensemble de mes meubles
J’institue Bernard comme légataire à titre universel pour la somme de 10000€

Dans ce cas, qui bénéficiera du solde de mon héritage. Est-ce l’état ou l’exécuteur universel ?
Si c’est l’état, ce que je ne désire pas, dois-je ajouter :
Je désigne Alain (ou Bernard) comme mon légataire universel
Afin qu’il reçoive le solde de l’héritage
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
condorcet 25461 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention - 7 mai 2017 à 08:35
+1
Utile
Si c’est l’état, ce que je ne désire pas, dois-je ajouter :
Je désigne Alain (ou Bernard) comme mon légataire universel

Ce ne sera pas l'Etat, qui n'a jamais eu la qualité d'héritier, mais vos héritiers légaux, ceux possédant, de près ou de loin, un lien de sang avec vous, dans l'ordre défini par le code civil.

Pour les écarter (et éviter les problèmes pour les retrouver) ,il est donc beaucoup plus simple de désigner un légataire universel de votre choix et un légataire particulier pour la somme de........., un ou une multitude d'autres légataires particuliers pour tel ou tel autre bien.

Ces légataires particuliers se feront délivrer leur legs par le légataire universel.

L'exécuteur testamentaire ne sert à rien.

Faites-vous assister par un notaire dans la rédaction de ce testament.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de condorcet
0
Utile
Merci beaucoup pour votre réponse très rapide et qui correspond tout a fait
à ce que j'attendais.
Commenter la réponse de Lafleur
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une