Mise à pied conservatoire et reprise du travail

- - Dernière réponse :  eutan - 28 avril 2017 à 17:58
Bonjour,
Mon fils à été mis en mise à pied conservatoire pour retards et petites absences injustifées (une durée d'une quinzaine de jours en tout) convoqué à un entretien préalable à licenciement on lui a signifié qu'une réponse allait lui être donnée, puis on lui a demandé par simple appel telephonique de reprendre son travail et au terme de 3 jours de travail on lui a indiqué qu'il allait faire l'objet d'un licenciement dont le motif ne lui a pas été indiqué puisque un courrier lui a été adressé le jour même.
son employeur lui a précisé que les jours de mises à pied conservatoire lui serait réglé et qu'il aurait un mois de préavis ... ma question est ce que tout cela est bien légale ?
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
10023
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
7 juillet 2019
3430
0
Merci
Bonjour,

Qu'est-ce qui ne serait pas légale ?

CB
Commenter la réponse de hoquei44
0
Merci
Bonjour,

Votre question concernant la légalité de la procédure est pertinente car votre
fils ayant repris le travail ,La MAP conservatoire s'est transformée en MAP
disciplinaire épuisant ainsi toute nouvelle sanction sur les mêmes motifs.
Votre fils pourra saisir le CPH pour contester son licenciement si la raison
évoquée est due aux retards.
Entourez vous d'un conseil .
Cdlt
Commenter la réponse de eutan
Dossier à la une