Démission en grande distri : aucune prime ?

dimvaa - Modifié le 11 avril 2017 à 22:29
 Utilisateur anonyme - 12 avril 2017 à 08:02
Bonsoir, j'ai une petite question qui me turlupine à propos de ma future demission de mon emploi.

Je compte reprendre les études en septembre prochain et compte démissionner mi-août de mon emploi d'hôte de caisse a Leclerc. J'y suis arrivé le 2 septembre 2016.

Cependant, malgré mes 11 mois d'ancienneté au moment de ma future démission, des collègues m'ont dit que je ne toucherai aucune prime ( excepté les congés payés évidement ) : ni participation et intéressement ( alors que je lis partout qu'il faut au minimum 3 mois d'ancienneté puis on touche au prorata), ni 13ème mois proportionnel ( ce que je peux comprendre pour moi, cela ne fera pas 1 an que je serai là, mais des collègues qui ont démissionné et qui étaient présentes depuis des années et des années ont dû partir le 31 décembre minimum pour pouvoir toucher le 13ème mois, car non distribué proportionnellement ).

Alors je vois demande, ai-je faux sur toute la ligne ou sommes-nous en train de nous faire entuber ?

Merci d'avance !
A voir également:

3 réponses

dna.factory Messages postés 23079 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 23 septembre 2022 10 807
12 avril 2017 à 07:22
Pour commencer, le 13eme mois n'existe pas.
C'est un abus de langage, utilisé pour désigner une prime, dont le montant est approximativement un mois de salaire, tombant en fin d'année (comme un 13eme mois donc).
Sauf que si je dis que ça n'existe pas, c'est que ça n'a aucun statut dans la loi.
Certaines conventions collectives le prévoient peut-être, mais la plupart du temps, c'est le contrat de travail qui le définie, et définie les conditions d'attribution.
Parmi les conditions d'attribution, un grand classique est la présence dans l'entreprise au 31 décembre (une collègue qui démissionnait le vendredi 30 décembre n'y a pas eu le droit).
Un autre peut être une certaine ancienneté au 31 décembre.
Relisez votre contrat pour savoir si vous y avez accès ou pas.

Intéressement et participation, eux sont généralement définis par accord d'entreprise.
ils sont 'payés' à date 'fixe' (avril/mai) que la personne soit encore présente ou pas dans l'entreprise, au titre de l'année précédente.
Si vous remplissez les conditions (pas certain) vous allez touchez dans les semaines à venir intéressement et participation pour l'année 2016(si 4 mois le déclenchent).
en avril/mai 2018, vous recevrez intéressement et participation pour l'année 2017 (pour 8 mois ça devrait déclencher le prorata).

Attention cependant, intéressement et participation ne sont pas garantis.
Ils dépendent des résultats de l'entreprise, basés sur des calculs légaux.
Il est très bien possible qu'il n'y ait rien certaines années.
(j'ai même eu une participation de 1.42 euros une fois).
de plus, par défaut, il ne sont pas payés, mais placés sur un compte bloqués, cependant les nouvelles lois vous permettent de les débloquer (mais du coup ça compte pour les impôts).

Dans tous les cas, vous ne toucherez rien en Aout.
0